Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Cette question a été résolue

christophe Bonvarlet
christophe Bonvarlet

A quand la loi anti tabac respectée à la SNCF ?

Bonjour,

Je suis un usagé fidèle de la ligne Lille/Calais et je dois faire une correspondance tous les jours de la semaine à Calais Fréthun. La SNCF diffuse régulièrement un message informant les passagers que la gare est totalement non fumeur y compris l'ensemble des quais. Malgré cela, lors des vingt minutes de correspondance dans cette gare, le quai est envahi de fumeurs à tel point que les non fumeurs si ils veulent respirer tranquille doivent aller au bout du quai à l'écart de tous. Je dois signaler que, alors qu'ils devraient donner l'exemple et faire respecter la loi, les employés de la SNCF qu'ils soient du train ou sur les quais fument aussi sans aucun complexe.
A quoi sert il de faire des annonces si la réglementation n'est pas respectée ? Cette situation est inacceptable et intolérable.
J'attends votre réponse à ce sujet avec impatience.

Cordialement.

Léa de l'équipe SNCF TGV Nord
Léa de l'équipe SNCF TGV Nord
Equipe

Bonjour Christophe,

Même si cette question est restée longtemps sans réponse, cette information peut intéresser plusieurs personnes.

Il est regrettable en effet que certaines personnes ne respectent pas cette interdiction.
Dans l’ensemble des gares, l’interdiction de fumer est rappelée grâce à des affiches, des pictogrammes, des extraits de loi, ainsi que par la diffusion régulière d’annonces.

Les annonces soumises à l’application de la loi précisent qu’il est interdit de fumer dans l’enceinte de la gare, alors que celles qui bénéficient d’un arrêté préfectoral indique que l’interdiction s’applique également aux quais à ciel ouvert.

Le non respect de la loi dans ces espaces peut être sanctionné par un procès verbal d’infraction dont l’amende s’élève à 68 euros. Cette infraction est néanmoins difficile à réprimer. Les contrevenants sont particulièrement attentifs à la présence des équipes de la SUGE (sureté ferroviaire), seuls habilités à réprimer les infractions. Quant aux agents commerciaux des gares, ils ne sont pas habilités pour faire cesser les infractions constatées.

Ce non-respect est de plus en plus visible dans l’ensemble des espaces publics et les campagnes d’informations et de sensibilisation ne manquent pas pour tenter de réguler ce phénomène. Dans ce contexte, sachez que nous réfléchissons à différents modes de communication pour que ces règles soient respectées.

En espérant vous avoir apporté des compléments d’informations,

Bien cordialement,

Satisfaction de la réponse :

Oui (0)

Non (1)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile