Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Cette question a été résolue

Guichet du Savoir
Guichet du Savoir

en quoi consistait la prime de charbon qui existait avant 1974 ?

Bonjour,

Dans le cadre de notre service de questions/réponses, le Guichet du savoir, un usager de la Bibliothèque municipale de Lyon demande en quoi consistait la prime de charbon qui existait avant 1974.
S'agissait-il d'une prime inscrite sur la fiche de paie ou bien s'agissait-il pour les chauffeurs de récupérer le surplus de charbon non-utilisé ?

N'ayant pas trouvé de réponse claire, nous vous adressons sa question.

Merci par avance pour votre réponse.

Cordialement
D. B.

Bonjour,
les ingénieurs des chemins de fer calculaient la quantité de charbon nécessaire à la réalisation d'un trajet en tenant compte de la vitesse, de la masse du convoi, du profil du parcours etc.
On embarquait donc dans le tender de la machine la quantité de charbon ainsi calculée augmentée d'une marge en cas d'aléa.
A la fin du parcours, on mesurait la quantité de charbon effectivement consommée par le mécanicien et son chauffeur.

S'ils avaient brulé moins que ce que le barême prévoyait, la compagnie leur versait une prime dite de charbon, représentant une part de l'économie ainsi réalisée. C'était donc une incitation à la conduite économique. La connaissance des particularités du parcours était donc une des qualités essentielles pour savoir à quel moment il fallait recharger la chaudière et à quel moment cela était inutile.

Cette prime aujourd'hui n'a plus lieu d'être et n'existe donc plus.

Satisfaction de la réponse :

Oui (0)

Non (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Bonjour,
Cette prime a existé à la SNCF pendant une vingtaine d'années jusqu'aux années 60 (donc bien avant la fin de la traction vapeur). En effet, son calcul était assez complexe et donnait lieu parfois à des débats assez surréalistes en interne...ainsi que la fin de la titularisation des machines ont entraîné sa suppression.
Cordialement

Bonjour il s'agissait bien d'une prime en nature, qui consistait à récupérer le surplus de charbon (inutile aujourd'hui) et qui à disparut avec les machines à vapeur.

Bien cordialement