Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Question en attente de réponse

MAGALI
MAGALI

accompagner un enfant mineur sur le quai

Bonjour, j'ai voulu accompagner ma fille mineure de 12 ans à bord de son train, les agents m'ont refusé l'accès, j'ai surfé sur votre FAQ, et la SNCF sous prétexte qu'il y ait un décret refuse de façon arbitraire l'accès aux parents, mais n'apporte aucune solution intermédiaire à cette problématique,. Il est vrai que vous n'êtes pas humain, que vous n'avez pas d'enfant j'imagine. Demandez à un enfant de 12 ans (collégien) de vérifier sur le tableau des compositions du train pour situer son wagon, demandez lui de ne pas s'asseoir dans le mauvais wagon à la place de quelqu'un d'autre, et s'il s’assoit à une place qui n'est pas la sienne, demandez lui de changer de wagon avec sa grosse valise, rechercher sa place de nouveau pendant que le train est en marche ou bien s'il n'a pas de chance, prendre une amende car il est assis à une autre place (chose qui est déjà arrivé même à des adultes). Cela est inhumain et incohérent !!!! Car sur votre site sur vos billets, partout est stipulé que l'enfant reste sous la responsabilité des parents jusqu'à la fin du voyage. Vous n'avez même pas une solution de secours quant à l'accompagnement à part votre forfait d'accompagnateur à 45€. On est là à regarder notre enfant pleurer derrière les portiques avec des agents d'une froideur et d'une incompréhension extrême. Oui je suis énervée car vos billets augmentent d'année en année (merci j'ai dû prendre un abonnement pour mon enfant), vous n'avez aucune empathie, aucun état d'âme, c'est pas comme si on avait mis une bombe dans le manteau de notre enfant, et de plus, avec tous les agents et les caméras de surveillance, vous voyez bien qu'on ne fraude pas, qu'on revient aux portiques après avoir déposé nos enfants. C'est inadmissible de nous dire qu'on est seul responsable de nos enfants mais que l'on ne puisse "jouir" de nos responsabilité jusqu'au départ du train.
Ça m'est égal si je ne peux la déposer à son wagon à condition que vous ayez une solution au moins, mais laisser partir mon enfant en pleurant avec des agents qui la regardent sans mot dire, on se retrouve fatalement à une situation inhumaine, il n'y pas d'autres mots.
Et j'ai envie d'ajouter sur l'échelle du code pénal, un décret n'est certainement pas plus important qu'une loi sur l'autorité d'un parent envers un enfant mineur.

Réponses

van
van

Je vous apporte tout mon soutien. Samedi il m'a été refusé d'accompagner mes deux enfants dont ma petite de 6 ans sur le quai. Ils voyageaient avec leur papi lequel était trés chargé et ma fille tirait une valise. Je n'ai pas l'habitude de la laisser sur un escalator sans lui tenir la main de surcroit avec un bagage c'est carrément dangereux.
J'ai essayé d'expliquer la situation sans succés, on m'a répondu avec dédain et sans chercher le dialogue. Le type m'a menacé de 150€ d'amende, il s'adressait à ma fille "ta mére devrait obeir aux adultes", un timbré !

Ma fille de 6 ans était en larmes, c'était horrible.
Je suis persuadée que si mon mari avait eu un look de délinquant ou s'était montré menacant on ne nous aurait pas cherché de noises. Mais une maman lambda autant se lacher.

De meme que je crois me souvenir que les agents SNCF étaient beaucoup moins à cheval sur les régles aux derniers départs en vacances de noel et de toussaint avec le bronx des greves/les annulations/les retards...les clients ne sont pas amnésiques vous savez ! On a pas oublié !!

C'est sur qu'une mere de famille sur un quai avec ses enfants et leurs sacs disney c'est d'une dangerosité extreme alors qu'une enfant de 6 ans sans surveillance sur un escalator car son papi gere déjà 2 valises c'est pas grave.

Il faut que la SNCF prenne en compte le service aux familles, on se tape les greves, les retards, on paye nos billets un bras. Si en plus nos enfants pleurent en partant et prennent des risques au niveau de leur securité, on va vite envisager la voiture et tant pis pour l'écologie...

Il faudrait un peu s’occuper de vos clients, Madame SNCF !

Céline
Céline

Bonjour, contente de voir que je ne suis pas là seule..mes enfants 12 et 13 ans prennent chaque semaine le TGV entre Bordeaux et saint pierre des corps pr retrouver leur père. Même galère chaque vendredi et dimanche avec le contrôle au quai.
Je comprends les raisons pr lesquelles vs avez mis ce système en place mais ne sommes nbreux a faire voyager nos enfants suite divorce sans que cela représente sur chaque train bcp de cas.
Il y a "un trou" dans la raquette : pourquoi ne pas autoriser les parents a accompagner leurs enfants en laissant une carte d identité ? Créer une carte d accompagnateur parents (avec jugement et CNI par exemple) ou élargir le programme de assistance des personnes âgées a nos enfants (personnellement , j ai un budget supérieur a 300€ mensuel en SNCF et ne peut pas payer davantage pr faire faire 20m a mes enfants)
Mon fils est terrorisé et commence a remettre en cause le mode de garde a cause des frictions que cela crée et la peur de se tromper de voitures..
La plupart du temps je demande a un autre passager d accompagner mon fils. Parfois , un contrôleur bienveillant me laisse passer en prenant sur sa responsabilité.....il faut trouver une solution...c est inadmissible que rien n ai été conçu.
Merci de vos réponses....

Voir le haut de la page