Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Cette question a été résolue

Elia
Elia

Fort mécontentement suite à une amende

Bonjour,

Je suis extrêmement remontée contre la SNCF. Voici la raison de ce mécontentement :
Mon mari a appris le vendredi soir qu’il changeait de poste, ce qui lui permettait de se rendre au travail en train. J’ai essayé le samedi et le dimanche matin de lui prendre un abonnement sur Internet mais c’était mission impossible. J’ai finalement vu que, pour charger la carte OURA, qu’il possédait bien, il fallait un appareil qui tardait minimum 3 semaines à arriver. Nous sommes donc allés à la gare, le dimanche, pour prendre ce fameux abonnement. Nous avons alors constaté que le guichet n’était ouvert que du lundi au vendredi et uniquement le matin à partir de 6h30, mon mari devant prendre le train au plus tard à 6h00, il ne pouvait rien leur demander !
Là encore, impossible d’alimenter la carte OURA au distributeur, nous y avons donc pris un abonnement qui correspondait bien à ce que nous avions vu sur Internet…. Mais, dès le premier matin, le contrôleur lui a demandé de payer 44 € car son titre de transport, payé et validé n’était pas valable, il ne correspondait pas à une réduction en relation avec sa carte ???? Comment pouvions-nous le savoir ?? Pas de guichet, aucune explication sur le site Internet et nous étions de bonne foi. Nous avons contesté en joignant une copie de la carte, du titre de transport et des images écran du site SNCF, ils n’ont rien voulu savoir. La médiation a également maintenu le montant de l’amende, enlevant simplement les 50 € de frais de dossiers ajoutés puisque mon mari ne pouvait pas payer sur place. Et je remercie le médiateur pour ce geste.
Je me suis rendue au guichet un matin pour payer, car impossible de le faire sur Internet, et la personne m’a confirmé qu’il fallait savoir quel titre de transport acheter car sur leur site les explications n’étaient pas claires, sur leur borne encore moins, que la première fois que nous alimentions la carte OURA, il fallait le faire au guichet. Et, impossible de payer l’amande au guichet puisque le médiateur l’avait réduite. N’ayant pas de chéquier, j’ai été obligée d’appeler un numéro payant, je suis restée 7 minutes au téléphone pour en finir.

Alors, messieurs les dirigeants de la SNCF, comment les usagers peuvent-ils voyager en règle si vous fermez les guichets, que vos explications sur votre site sont très floues et encore plus sur vos distributeurs !! Le médiateur a répondu qu’il nous appartenait de vérifier que notre titre de transport correspondait à la réduction impliquée par notre carte, comment faisons-nous pour le savoir ?
En bref, la SNCF fait TOUT pour que les voyageurs ne soient pas en règle, même s’ils sont tout à fait de bonne foi et qu’ils sont en possession d’un titre de transport, il est désormais impossible de prendre notre titre de transport auprès du contrôleur à un prix normal, il vous traite comme n’importe quel fraudeur, alors même que ce sont leur bornes qui ne fonctionnent pas et leur guichet qui ferment.

Bonjour,
SNCF Mobilités ne fait qu'appliquer la gamme tarifaire et les règles décidées par votre Conseil Régional.
Si le CR AuRA ne souhaite pas payer SNCF pour un guichet ouvert le WE, SNCF Mobilités n'ouvrira pas un guichet afin de se conformer aux conditions de la convention signée par les 2 entités (règles EU).
Cordialement.

Satisfaction de la réponse :

Oui (0)

Non (1)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elia
Elia

Si je comprends bien la réponse de Laurent G., la SNCF n’a aucune responsabilité en ce qui concerne la gamme des tarifs proposés et appliqués. Mais qu’en est-il de la façon de commercialiser cette gamme ? Si le Conseil Général a décidé de fermer les guichets, la SNCF n’y peut rien. Mais qui se charge d’expliquer correctement cette gamme aux utilisateurs, le Conseil Général ? Non, je ne crois pas, ils prennent uniquement les décisions structurelles non ? La SNCF ? À moins que personne ne soit chargé de cette communication ! Et dans ce cas, pourquoi verbaliser aussi lourdement l’utilisateur qui achète son titre de transport, de bonne foi, avec les seuls éléments mis à sa disposition ? Pourquoi, également, le verbaliser lorsqu’il s’adresse spontanément au contrôleur pour l’achat de son titre de transport alors qu’il n’a pas pu l’acheter en gare (pas de guichet et distributeur en panne). Comment peut-on demander à un utilisateur lambda de savoir quel titre de transport acheter alors que personne ne peut le conseiller ?
Je suis désolée, mais les décisions du Conseil Général, même si elles peuvent être contestables, ne justifient pas le rackette pratiqué sur les utilisateurs par la SNCF.
Pour ma part, et je ne pense pas être la seule à faire cette demande, je souhaite simplement que la SNCF, soit mette à la disposition des voyageur tous les moyens pour qu’ils puissent choisir leur titre de transport sans erreur possible ou modifie son règlement afin qu’aucune sanction ne soit prise à l’encontre de l’utilisateur s’il voyage avec un billet non valable du seul fait de la SNCF, par son manque de transparence ou la panne de ses équipements. Je ne pense pas que ce soit trop demander.

Voir le haut de la page