Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Cette question a été résolue

Thibault
Thibault

Contravention suite impossibilité d'acheter un billet en gare

Bonjour Madame, Monsieur,

Le 17/11/2018, lors de mon voyage Sessenheim-Strasbourg, j'ai été verbalisé d'une amende de 100 € par un contrôleur car je n'avais pas de billet. En effet, la borne d'achat en gare de Sessenheim avait été vandalisée et ne fonctionnait donc plus du tout, ce qui explique mon incapacité à acheter un billet (voyage coûtant 3.80€ en tarif Jeune - Période bleue, je suis détenteur de la carte).
Lors de mon entrée dans le train, nous avons, avec une autre personne dans le même cas que moi, traversé l'intégralité du train pour trouver des contrôleurs et leur expliquer notre situation. N'ayant pu en trouver, nous nous sommes installés.
Quelques arrêts plus tard, un premier contrôleur est passé très vite devant moi sans saluer les passagers (comme il est coutume de le faire), sans le moindre mot. C’est alors que j’ai aperçu un deuxième contrôleur qui sortait de la cabine du conducteur.
Je suis donc allé voir le deuxième contrôleur qui m'a demandé de me rasseoir. Lors de l'arrivée du contrôleur, il a refusé de me fournir un billet à bord argumentant qu'il n'était pas là pour distribuer des billets et que j'aurais dû arrêter le premier contrôleur.
Notez que la personne qui était montée avec moi sans billet et assise plus loin dans le train a réussi à arrêter le premier contrôleur mais a payé un billet majoré (+5 ou 7 euros de mémoire).
J’ai beau avoir expliqué : (i) que la borne en gare de Sessenheim avait été vandalisée, ne fonctionnait plus et donc qu’il m’avait été impossible d’acheter un billet sur place, (ii) qu’il était impossible d’acheter un billet en ligne en gare de Sessenheim faute de réseau suffisant, (iii) que j’ai traversé le train pour tenter de trouver des contrôleurs, (iv) qu’il était impossible de voir les contrôleurs, car ils se trouvaient dans la cabine du conducteur quand je suis monté dans le train et les quelques arrêts suivants, (v) que je n’avais pas vu le premier contrôleur car il était passé très vite devant moi (j’étais du côté de la fenêtre) et sans saluer les passagers à bord, sans le moindre mot. Le contrôleur n’a rien voulu entendre et m’a verbalisé d’une amende de 50 € à payer tout de suite ou 100 € si je souhaitais faire une réclamation, comme il me l’a expliqué.
J’ai donc opté pour un procès-verbal avec la possibilité de porter réclamation car j’estime que la SNCF n’a pas mis tout en œuvre pour que je puisse payer mon billet de train et ne peut me tenir responsable (i) de la dégradation de son matériel en gare, (ii) de la non application des procédures habituelles de ses contrôleurs qui doivent se rendre visibles dans les trains ou au moins saluer les passagers pour qu’ils puissent les arrêter en cas de besoin.
Notez encore que j’ai pris le 30/12/2018, le train entre Sessenheim et Strasbourg et que cette fois-ci, la borne pour composter le billet avait été vandalisée ; néanmoins, je n’ai pas été contrôlé à bord de ce train. Cela montre que les dégradations dans cette gare sont courantes, régulières et prouve ma bonne foi.
J’ai été profondément choqué par l’attitude des agents de SCNF qui m’ont traité comme un fraudeur alors que je paie systématiquement mes billets et détient une carte de réduction.
Je souhaite donc contester cette contravention (N°2550504127) et régler comme mon billet il se doit mon billet de 3.80 € pour mon trajet Sessenheim – Strasbourg du 17/11/2018 (17h05), avec carte Jeune.

Merci par avance pour votre aide,
Bien à vous.
Thibault GUILLOU

Bonjour,

Si vous payez à bord du train, vous pouvez adresser votre recours au service client SNCF.

https://www.sncf.com/fr/offres-voyageurs/carte-et-tarifs-ter

Si vous n'avez pas payé à bord, vous pouvez intervenir auprès du Centre de Recouvrement mentionné sur l'avis d'infraction.

Cordialement.

Satisfaction de la réponse :

Oui (0)

Non (2)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

katia
katia

Bonjour, Thibault je viens de lire votre témoignage et il semble monnaie courante à la SNCF d'abuser des braves gens. Lorsque je lit votre récit j'ai l'impression de raconter mon histoire, ou plutôt celle de mon fils. Il a décroché un job de 24 h dans un fast food, avec les horaires qu'on imagine, il fait cependant toujours en sorte d’être organisé et prévoyant dans ses déplacements, il réserve les billets via l'appli, mon compte "OUI" peut le prouver. Le 11/12/18, il débauche en retard, impossible de faire ramener comme prévu, il va la gare, veut prendre un billet, mais là, la borne n'avait pas était vandalisée, carrément, y en avait pas. Ni borne, ni guichet, une gare fantôme! Il monte dans le train, le train repart, il voit le contrôleur, s'avance jusqu'à lui et lui explique tout ce que je viens de vous dire et lui demande si il était possible d'acheter un billet dans train. Et là, le contrôleur lui répond que oui, avec une majoration de 7€. Mon fils lui explique qu'il n'à que 5€, 5€ qui au demeurant auraient amplement payé le billet qui selon les heures oscillait entre 1,70€ et 3,20€ si il avait pu le prendre en gare! Hé bé, pas de problème, le contrôleur lui dit, si vous ne pouvez pas payer la majoration, je vais être obligé de vous verbaliser, c'est 50€ si vous payez de suite. Mon fils lui répond que si il n'a pas de quoi payer 7€ de majoration, il peut pas avoir 50€, et qu'il n'a pas de CB. Et du coup, il a prit une amende de 100€, pour un billet qui aurait dû lui coûter au plus 3,20€, si la SNCF avait mis une borne à disposition des usagés, multiplié par le nombre d'usagés qui ont dû connaitre les mêmes péripéties, l'affaire doit être lucrative. Pourquoi réparer les bornes ou en équiper certaines gares?!
Mon histoire ne vous aura pas aidée, mais au moins constations faites, vous n'êtes pas un cas isolé, j'ai trouvé des récits similaires sur le net. De mon côté, je leur adresse ce jour, un courrier pour les féliciter pour leur sens de l'humanité et de la bienveillance.
Cordialement.

Voir le haut de la page