Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Question en attente de réponse

Juliette
Juliette

Fermeture de l’accès aux quais par le Hall 1

Je viens de recevoir plusieurs messages (mail, application) m’indiquant qu’il n’y aurait plus d'accès aux tgv par le hall 1 Pasteur... c’est une plaisanterie j’espère... : à quoi servent les portiques d’acces aux quais installés à grands frais il y a moins d’un an dans le hall 1 ? A quoi sert le hall 1 s’il ne peut pas remplir son rôle d’accès rapide aux trains pour tous les voyageurs qui arrivent par l’ouest de la gare et qui auront 10 à 15 minutes de plus à marcher le long du quai 24 (qu’il faut aller chercher au bout nord du hall et ensuite revenir au sud si on a un tgv quai 1 ou 3) ??? Et la passerelle qui permet d’accéder depuis la dalle du Pullmann quand on vient du sud de la gare, elle sert à quoi ? C’est kafkaïen !!! Et c’est présenté comme un progrès ??? Comme une chance qui nous est donnée de pouvoir profiter des magasins de la gare ??? Mais on s’en fiche, des magasins de la gare, on ne vient pas faire ses courses de Noël, on vient prendre le train, figurez-vous. Ce n’est pas un centre commercial c’est une GARE ! Et donc la priorité de la GARE c’est de donner accès aux trains, pas de permettre de faire ses emplettes, surtout quand on va prendre le train et que - le plus souvent - on est pressé !! Le progrès c’est de FACILITER l’accès, pas de le COMPLIQUER, surtout quand le progrès s’accompagne d’une augmentation des prix !! Peut-on savoir pourquoi cette décision a été prise et si elle est définitive ?? En vous remerciant par avance pour votre réponse, bien cordialement.

Réponses

Anne
Anne

Voici le commentaire que j'ai déjà publié ailleurs : "Prendre le train est désormais une épreuve. Partout des portiques, des barrières dites de "sécurité", des itinéraires obligatoires, des détours imposés, des interdictions de toute nature, des menaces d'amende (60 euros), des rappels à l'ordre par des agents de sécurité vulgaires, non éduqués, créant ainsi un climat de stress, de peur, de violence. La liberté de circuler, "d'aller et venir" (qui fait partie de nos libertés fondamentales garanties par la constitution) est désormais largement piétinée par la SNCF. La SNCF, c'est l'entrave, l’appropriation de notre espace public, la saturation par des publicités agressives, des commerces inutiles. Sans même que cette question soit débattue démocratiquement. Le pompon de l'inhumanité technocratique : "l'interdiction" récente pour les accompagnants des voyageurs d'accéder aux quais. Fini ce rituel apaisant lorsqu'on accompagnait un ami, un enfant, un parent, pour porter les bagages, pour profiter jusqu'au bout de sa présence, pour s'assurer de son installation dans le train, pour anticiper le bon déroulement du voyage. La peine éprouvée par la séparation s'en trouvait ainsi allégée.
Quel type de société ces gens nous fabriquent donc ?"

Brigitte
Brigitte

Le jeudi 3 janvier j'avais un train pour Rennes à prendre à 17h57 et je me suis rendue dans le hall 2 ou les quais de départ des trains grandes lignes sont encore affichés. L'accès au quai d'où partait mon TGV était interdit, impossible de scanner mon billet pour que les portes automatiques s’ouvrent. Sont alors arrivés deux contrôleurs, peu aimables et pas du tout compréhensifs, qui ont ouvert les portes pour permettre leur propre passage, mais m'ont refusé l'accès en m'intimant l'ordre de faire le tour, pour parvenir jusqu'à mon quai, par le hall 1, ce qui aurait eu pour effet de me faire rater mon train à coup sûr, à moins de piquer un sprint mais j'en ai passé l'âge et ma valise était lourde à traîner. Je me suis fâchée et ai forcé le passage qu'ils ont essayé de me bloquer en m'accusant, bien qu'ayant constaté que j'avais bien un billet, d'avoir un comportement illégal. Ce fut un moment, voire un incident très désagréable et stressant... Le samedi suivant , un contrôleur a aimablement ouvert la voie à mon compagnon. Deux poids deux mesures, selon qu’on tombe sur un gentil contrôleur ou pas !!
Donc non seulement la SNCF est peu préoccupée par le confort de ses usagers mais en plus elle leur ment quand elle écrit que l’accès par le hall est rétabli depuis le 22 décembre !! Quel scandale !!
Passer par le hall 1 quand on arrive à la gare par le sud (bus 88 et 91 ou à pied ou par l’arrêt minute) implique de remonter la totalité du quai au niveau des quais 20/ 21 puis de traverser une partie de la gare pour rejoindre les quais 6/7/8/9 (quais les plus fréquents pour les grandes lignes, notamment vers Rennes) pour ensuite redescendre une bonne partie du quai pour atteindre sa voiture, ou même la totalité du quai lorsqu'on est placé en tête de train.Les quais à Montparnasse ont une longueur de près de 500 mètres, on peut donc être amené à marcher 1 km ou plus alors que l’accès par le Hall 2 permet de descendre au niveau de la moitié du quai ce qui limite la marche à effectuer à 250 mètres maxi, quel que soit l'emplacement de la voiture dans laquelle on est placé. Une bonne partie des usagers de la SNCF sont des séniors et des familles avec jeunes enfants : quelle bonne idée de leur rallonger le trajet de 5OO à 1000 mètres ! Ayant interrogé des contrôleurs lors d'un précédent voyage, il m'a été répondu que le Hall 2 serait effectivement dorénavant réservé aux trains OUI-GO. A ma connaissance, il y a actuellement 7 trains OUI-GO par jour qui partent de la gare Montparnasse. Est-ce suffisant pour interdire l'accès par ce hall 2 aux voyageurs prenant les autres TGV, à des horaires différents, pénalisant ainsi leur confort pour accéder à leur quai ?Et ironie, sur le site de la gare Montparnasse, encore aujourd'hui, on trouve des pages vantant les avantages du hall 2 : https://www.gares-sncf.com/fr/gare/frpmo/paris-montparnas...
on a envie de crier au secours, rendez nous notre service public !!

Brigitte
Brigitte

Le jeudi 3 janvier j'avais un train pour Rennes à prendre à 17h57 et je me suis rendue dans le hall 2 ou les quais de départ des trains grandes lignes sont encore affichés. L'accès au quai d'où partait mon TGV était interdit, impossible de scanner mon billet pour que les portes automatiques s’ouvrent. Sont alors arrivés deux contrôleurs, peu aimables et pas du tout compréhensifs, qui ont ouvert les portes pour permettre leur propre passage, mais m'ont refusé l'accès en m'intimant l'ordre de faire le tour, pour parvenir jusqu'à mon quai, par le hall 1, ce qui aurait eu pour effet de me faire rater mon train à coup sûr, à moins de piquer un sprint mais j'en ai passé l'âge et ma valise était lourde à traîner. Je me suis fâchée et ai forcé le passage qu'ils ont essayé de me bloquer en m'accusant, bien qu'ayant constaté que j'avais bien un billet, d'avoir un comportement illégal. Ce fut un moment, voire un incident très désagréable et stressant... Le samedi suivant , un contrôleur a aimablement ouvert la voie à mon compagnon. Deux poids deux mesures, selon qu’on tombe sur un gentil contrôleur ou pas !!
Donc non seulement la SNCF est peu préoccupée par le confort de ses usagers mais en plus elle leur ment quand elle écrit que l’accès par le hall est rétabli depuis le 22 décembre !! Quel scandale !!
Passer par le hall 1 quand on arrive à la gare par le sud (bus 88 et 91 ou à pied ou par l’arrêt minute) implique de remonter la totalité du quai au niveau des quais 20/ 21 puis de traverser une partie de la gare pour rejoindre les quais 6/7/8/9 (quais les plus fréquents pour les grandes lignes, notamment vers Rennes) pour ensuite redescendre une bonne partie du quai pour atteindre sa voiture, ou même la totalité du quai lorsqu'on est placé en tête de train.Les quais à Montparnasse ont une longueur de près de 500 mètres, on peut donc être amené à marcher 1 km ou plus alors que l’accès par le Hall 2 permet de descendre au niveau de la moitié du quai ce qui limite la marche à effectuer à 250 mètres maxi, quel que soit l'emplacement de la voiture dans laquelle on est placé. Une bonne partie des usagers de la SNCF sont des séniors et des familles avec jeunes enfants : quelle bonne idée de leur rallonger le trajet de 5OO à 1000 mètres ! Ayant interrogé des contrôleurs lors d'un précédent voyage, il m'a été répondu que le Hall 2 serait effectivement dorénavant réservé aux trains OUI-GO. A ma connaissance, il y a actuellement 7 trains OUI-GO par jour qui partent de la gare Montparnasse. Est-ce suffisant pour interdire l'accès par ce hall 2 aux voyageurs prenant les autres TGV, à des horaires différents, pénalisant ainsi leur confort pour accéder à leur quai ?Et ironie, sur le site de la gare Montparnasse, encore aujourd'hui, on trouve des pages vantant les avantages du hall 2 : https://www.gares-sncf.com/fr/gare/frpmo/paris-montparnas...
au secours, rendez nous notre service public!

Voir le haut de la page