Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Cette question a été résolue

Pourquoi acheteurs billet prem's n'ont plus accès au choix du type de billet(e-billet imposé)?

Pourquoi les acheteurs de billet prem's n'ont plus accès au choix du type de billet(retrait) comme pour un achat de billet?
Le e-billet est maintenant imposé.
Par égalité au billet modifiable, l'achat d'un billet prem's doit continuer à donner le choix à un billet classique avec un mode de retrait, en gare, en borne service.

Bonjour Nicolas,

Les billets Prem's et promotions ni échangeables, ni remboursables, sont désormais systématiquement émis au format e-billet.

Comme pour tout e-billet, les e-billets émis à ces tarifs sont nominatifs (nom, prénom, date de naissance) et incessibles.

SNCF a pour ambition d'adopter une démarche écologique en limitant le nombre de support.

Vous n'avez plus besoin de composter votre billet, son format vous permet sa réimpression en cas de perte. Vous pouvez retrouver votre titre sur votre smartphone ...
Que des avantages pour vous !

SNCF et toute son équipe vous souhaite une bonne journée.

Satisfaction de la réponse :

Oui (0)

Non (7)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

JUliette
JUliette

On nous parle de "démarche écologique" en "limitant le nombre de supports" mais en même temps on nous dit "son format vous permet sa réimpression". Une communication qui se contredit elle-même...

Dans les faits, tout est fait pour nous inciter à ne plus prendre de prem's, il y avait déjà le placement systématique en espace famille (duplex bas), alors qu'on demande bien place haute. Maintenant, on ne peut plus revendre son billet en cas de changement d'emploi du temps. Je ne vois pas où est l'écologie quand on nous incite à prendre la voiture. Je continuerai à prendre le train pour aller à Paris mais je me poserai sérieusement la question pour les autres destinations (en prenant un billet "modifiable", sans carte de réduction, il faut quand même s'y prendre plus de 30, jours à l'avance pour annuler son billet, bonjour la flexibilité).

Pablo
Pablo

C'est la mauvaise surprise du jour pour moi aussi.
Oui la SNCF fait perdre peu à peu toute souplesse au transport en train. Le but étant d'orienter les moins solvables vers ses bus, la fin des prems est à prévoir

claire
claire

Bonjour,
J'y crois moyennement à l'intention écologique :)

Vous mettez des bâtons dans les roues aux personnes les plus modestes.
C'est mon cas, je suis obligée de prendre mes billets très à l'avance, pour avoir des tarifs intéressants (maximum 90€ aller-retour, et c'est déjà pas mal !, mais ils sont limités). Mais qui peut prévoir ces trajets 3 mois à l'avance ! :)
C'est pour cela que je prenais toujours des billets cartonnées (pourtant très écolo) pour pouvoir éventuellement les revendre, en racheter, et faire bénéficier au dernier moment quelqu'un d'un tarif plus intéressant... et je n'en tirais AUCUN bénéfice vu qu'on les revend au même prix.

De plus , je pense qu'il y a encore des personnes qui n'ont pas internet, d'email, ou de smartphone, et qui font le choix de prendre un billet cartonnée.

Bref vous devriez permettre au moins la revente du e-billet ou continuer les billets cartonnées, car moi ,et je ne suis surement pas la seule, je ne pourrai plus voyager, les prix sont élevés !

Christophe
Christophe

Bonjour,

Quand les CGV parlent expliquent que "Les billets avec envoi à domicile ne sont pas nominatifs et peuvent être cédés à d’autres personnes.
Sont considérés nominatifs les e-billets ou billets imprimés comme stipulé au volume 1, chapitre 4, alinéa 4.1, et complément au chapitre 2, alinéa 2.3 et suivantes."

le plus simple reste en effet de ... supprimer les billets cartonnés ! S'ils sont en e-billet, il ne sont plus cessibles. Cependant, la SNCF n'a rien prévu pour changer le voyageur (alors que sur idtgv c'était possible, tout comme ouigo).
Le "Inoui" ? Un produit de luxe désormais, les "pauvres" il y a Ouigo & Ouibus.
Vous voulez un peu de flexibilité ? Rien ne vaut un billet pro à environ 4x le prix du Prem's! Ah non, il y a un billet semi flexible "Loisir" sur lequel on vous prend...15€ pour l'échanger ou le rembourser!

Si vous voulez adopter une démarche écologique pensez à :

  • ne pas renommer votre offre "Inoui", ça évitera tout le papier gaspillé à communiquer sur cette aberration. La rentabilité ne passe pas que par la hausse des prix mais aussi par la baisse des coûts, je pense que l'usager s'en fout royalement de votre positionnement marketing et de voyager dans un TGV ou un Inoui ;)
  • ne pas imprimer vos "guides villes" transmis à bord en 1ère classe, la démarche est juste honteuse à l'heure du tout numérique...

Donc non, il n'y a pas que des avantages et vous le savez très bien. Fini les billets cartonnés, donc fini la revente de billets. Vous coincez l'usager et c'était votre volonté.

Cdt

Bonjour Lucie,
Je vous remercie d'avoir répondu.
Mais force est de constater par vous même, vu les réactions d'autres usagers à cette réponse "institutionnelle" et "incohérente", que les usagers ne sont pas dupes de la communication policée et inadaptée voire fausse(sur le sujet écologique) qui est délivrée. C'est votre job, on ne peut pas vous en vouloir.
Mais que la SNCF est le courage de donner les vrais raisons et s'il vous plait ayez la décence de ne pas parler à ma place, car cette décision n'est pas avantageuse pour les usagers.
Je vous souhaite également quand même une bonne journée.

JSC
JSC

Même découverte pour moi aujourdhui; décision inouie et scandaleuse selon moi d’empêcher le choix du support aux clients des billets Prem's! J'ai noté un raréfaction de ces billets et une hausse significative (+ 50% sur Paris / Nancy).
Désormais, on nous impose que les Prem's soient nominatifs? Encore une contrainte inouie et ubuesque!
Vivement la concurrence pour avoir un peu de souplesse...

Philippe
Philippe

Bonjour,

C est clair, la réponse, c est écologique, est digne de la pire langue de bois.. Le choix doit etre laissé à l usager, et la, nous sommes mis devant le fait accompli...Deja que je doutais du bon sens de la communication SNCF, mais la....en cas d empechement, impossible de revendre le billet, la SNCF souhaiterait peut etre que cette pratique, qui arrangeait tout l emonde, cesse, tout cela au bénéfice d une communication "ecologique" et culpabilisatrice. Le pire, c est que l usager, pardon, le client, selon la novalngue est laissé dans l ignorance et mis devant le fait accompli sans avoir à dire quoi que ce soit....Je ne suis pas sur que le prestige de la SNCF en soit rehaussé....

Voir le haut de la page