Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Cette question a été résolue

Christophe
Christophe

Compléter ma réclamation initiale

Bonjour,

Le 9 décembre 2017, je posais la réclamation n° R03093863 car j'ai été retenu, indûment à mon sens, de 5 euros suite à une modification de billets.
Le 10 janvier, j'ai reçu une fin de non recevoir à ma réclamation, m'invitant, pour mon information, à consulter les conditions générales sur http://www.sncf.com/fr/engagements/conditions-generales-v.... Or, au volume 6 "Recueil des prix" à l'article 3.1.1.4. , il est précisément dit que dans mon cas, voyageur famille nombreuse, l'échange est gratuit jusqu'à la veille du départ, ce qui était mon cas.

Je considère la réponse à ma requête scandaleuse, car non seulement ma requête n'a pas été étudiée convenablement (on me renvoit aux dispositions générales malgré mon argumentation sur les conditions particulières qui s'appliquent à mon cas), mais surtout parce que si je prends la peine de réclamer, c'est qu'il y a bien un fondement à examiner.

Paresse, désorganisation ou désintérêt du client ? J'attends une nouvelle réponse. Ce n'est que cinq euros, mais c'est une question de principe et de respect et, à cause de cela, je suis prêt à aller en contentieux sans réexamen adéquat de votre part.

Bonjour Christophe,

Vous avez la possibilité de contester le montant de votre compensation à l'aide de notre formulaire de réclamation :

http://www.sncf.com/fr/services/service-client/formulaire...

N'oubliez pas d'indiquer votre numéro de réclamation ultérieur.

Cordialement,

Satisfaction de la réponse :

Oui (0)

Non (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Christophe
Christophe

C'est fait : nouvelle réclamation posée hier n° R03443927 pour reprendre la réclamation antérieure n° R03093863.

On en est donc au deuxième degré pour une réclamation dont le traitement devrait pourtant aller de soi. Impossible de ne pas ressentir de la mauvaise volonté de la part de SNCF dans une telle désorganisation.

Voir le haut de la page