Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Cette question a été résolue

Chloe Soler
Chloe Soler

Problème compostage indemnité fortifaire

Bonjour,

Depuis début Octobre je travaille à Phalempin 5 jours par semaine et effectue le trajet Ostricourt – Phalempin, aller-retour. Cela fait environ deux mois maintenant que j’ai fait la demande pour un abonnement Solidari’TER (travaillant en tant que service civique). J’ai tout d’abord envoyé le formulaire par courrier postal et attendu mais après 1 mois, je n’avais toujours aucune réponse de la part de la SNCF. Auraient-ils perdu le dossier? Bref, je retourne donc à un guichet d’information où on m’informe que je peux effectuer la demande par internet. Si j’avais été mieux informé la première fois j’aurais directement fait la demande par internet pour éviter de perdre du temps… J’ai donc effectué une nouvelle demande via votre site internet et je suis encore aujourd’hui en attente d’une réponse. Depuis le mois d’Octobre j’ai perdu au moins un mois d’abonnement. Je paie 3 euros 60 par jour pour effectuer le trajet Ostricourt Phalempin aller-retour. 3,60 X 5 (jours) X 4 (semaines) = 72 euros. Je suis donc scandalisée lorsque Mardi 28 Novembre un agent SNCF, lors d’un contrôle, m’accuse de voyager avec un ticket non valable et falsifié. J’essaie de lui expliquer que je ne comprends pas et que je viens juste de composter le ticket. Il me répond qu’il fut composté deux fois et que cela équivaut à un titre falsifié. Il me demande de payer 72 euros 40 et n’essaie pas de comprendre que je n’ai pas volontairement composté le billet deux fois. L’agent de contrôle me soutient que j’aurais effacé l’encre pour pouvoir le composter plusieurs fois. J’essaie de lui expliquer que j’achète plusieurs tickets d’avance que je mets en général dans mes poches, et qu’il est possible que j’en ai pris un qui fut déjà composté auparavant. En effet, il ne me semble pas qu’il ait eu l’air déjà composté, je n’ai pas vu d’encre sur le billet lorsque je l’ai inséré dans la machine ce Mardi 28 Novembre.
Sidérée et agacée par la situation, en rentrant chez moi, je réfléchis et rumine... Il est possible que la première fois où je l’ai inséré dans la machine il n’ait pas été composté de manière visible (plus d’encre, encre peu visible ou bug?) Les tickets étant, en général, toujours dans mes poches il est aussi possible qu’il ait été en contact avec mes mains ou frotté contre le tissu du manteau, en tout cas si l’encre fut véritablement enlevé ou peu visible, je n’en ai pas, volontairement, fait l’action et cela m’agace d’être accusée à tort mais aussi de devoir payer pour quelque chose que je n’ai pas consciemment et volontairement commis.
Je vous prie de bien vouloir croire en ma bonne foi et m’excuse auprès de la SNCF si d’une certaine manière j’ai fait l’erreur de composter deux fois un même billet.
J’ai toujours voyagé en règle. L'attente et l'absence de mon abonnement m’a coûté au moins 72euros ce mois-ci, sachant que j'en ai fait les démarches j'aurais pu avoir un abonnement depuis longtemps, je suis donc scandalisée qu’on me réclame encore 72 euros 40 alors que j’étais de bonne foi.
Je ne nie pas le fait que le ticket ait pu être composté à deux reprises, j’ai pu faire une erreur, mais étant donné la situation, je demande un remboursement de cette indemnité fortifaire.

Cordialement,

Chloë

Bonjour Chloe,

Pour demander un remboursement je vous invite à écrire un courrier de réclamation en joignant les originaux de vos billets, un rib ainsi que le reçu de votre indemnité forfaitaire à l'adresse suivante:

Service Relations Clients
SNCF
62973 ARRAS Cedex 9

Cordialement

Satisfaction de la réponse :

Oui (0)

Non (1)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile