Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Question en attente de réponse

Anne
Anne

Suppression des lignes Auto / Train

Bonjour,

La SNCF vient en effet de supprimer les lignes Auto / Train vers les villes de Brive, Biarritz, Bordeaux, Toulouse, Narbonne, Lyon et Briançon.
Pratique et confortable, ce service permettait d’éviter les longs trajets par la route, et par conséquent les inconvénients et les risques de ces trajets.
Pour un trajet Paris-Toulouse, c’est-à-dire 700 kilomètres, pas de fatigue, pas de risque d’accident, pas d’embouteillages sur les diverses rocades traversées, pas d’usure de la voiture, et, « last but not least », pas de rejet de CO2 ni de particules fines dans l’atmosphère…
Le 10 octobre dernier, la SNCF a envoyé par Internet un avis aux usagers du service Auto / Train pour leur annoncer, sans autre forme de procès, que les lignes citées ci-dessus seraient définitivement supprimées dès le mois de décembre prochain.
D’explications, point. On a connu la SCNF meilleure communicante…
Sur un ton enjoué, elle propose trois solutions alternatives. Ouf ! se dit-on. Snif ! pleure-t-on, après consultation de ces solutions.

Solution n° 1 : Un particulier, membre du site LuckyLoc.com, qui a besoin de se rendre à destination conduit votre voiture entre les deux gares sélectionnées. Votre voiture est transportée sous 7 jours en moyenne, sous réserve... de disponibilité d'un conducteur. Tarif : à partir de 92 € (prix calculé sur la base d’un trajet Paris-Lille…).

Solution n° 2 : Un chauffeur professionnel conduit votre voiture entre deux adresses de votre choix. Votre voiture est livrée sous 24 à 48 heures après sa prise en charge. Tarif : à partir de 216 € (prix toujours calculé sur la base d’un Paris-Lille…).

Solution n° 3 : Votre voiture est transportée en camion entre deux adresses ou points relais, selon les villes (voiturier entre le point relais et votre domicile disponible en option – et, on suppose, moyennant surtaxe). Votre voiture est livrée en moyenne 10 jours après sa prise en charge. Tarif : à partir de 161 € (prix encore calculé sur la base d’un Paris-Lille).
A une époque où tous les discours tendent à restreindre le trafic routier, la décision de suppression du service Auto / Train et les solutions alternatives proposées par la SNCF frisent l’absurdité, non ? Et on ne sait au final s’il faut en rire ou en pleurer.
Car, vous l’aurez remarqué, les solutions alternatives consistent toutes à faire voyager les voitures… par la route. Bonjour la COP 21 à la SNCF !
Au final, ça donne quoi ? Illustration : Pour un voyage Paris-Toulouse du 6 janvier au 24 janvier 2018, voici mes possibilités :

Solution n° 1 : « le plus économique », chauffeur particulier, départ le 6 janvier, livraison le 10 janvier en gare d’arrivée (ce qui suppose donc que l’on soit en vacances sur place et pas à 100 km de là, ce qui est mon cas…) : 169 € (un bagage dans la voiture, pas plus).

Solution n° 2 : « 0 kilomètre au compteur », le camion, dépôt de la voiture à Valenton (94460), livraison à Lespinasse (hors de Toulouse) le… 24 janvier (soit le jour de mon retour :-)), pas de bagages dans la voiture : 334 € (ah oui quand même… !) Mais comme ma voiture me sera livrée le jour de mon retour, comment ferai-je pour la ramener à Paris ?
Solution n° 3 : « de porte à porte », le chauffeur professionnel, livraison de la voiture 48 heures plus tard à l’endroit choisi par vous. Pas mal ! Mais 491 €…

Voilà. Autant dire que ces solutions sont impraticables (et la SNCF qui parle de solutions moins chères...????).
Et qu’il aurait été plus honnête de la part de la SNCF de dire franchement les choses à ses usagers : pour des questions de rentabilité, nous supprimons les lignes Auto / Train et nous n’avons pas de plan B à vous proposer. Si ce n’est de voyager par la route.

Non, décidément, la SNCF n’est pas écolo ! Et quand elle prend ce genre de décision arbitraire, elle n’est pas (plus) non plus un service public. Qu’en pense l’Etat actionnaire ?

Dommage qu’elle n’ait pas davantage pensé à ses usagers, les plus âgés surtout, et à tous ceux qui ne souhaitent pas faire des kilomètres par la route, par confort et par souci de préserver et leur vie et la planète Terre.
Dommage qu’elle n’ait pas plutôt opté pour le développement de ce service, en le rendant moins confidentiel et plus attractif. Tout le monde avait sans doute à y gagner.
En attendant, tout le monde y perd.
« Make our planet great again »…

Sachez également que j'ai envoyé ce courrier à Nicolas Hulot, à Elisabeth Borne, ministre des Transports ainsi qu'aux députés et sénateurs des villes concernées par cette mesure absurde. Deux questions écrites de sénateurs ont été posées à la ministre des Transports. La presse s'est également emparée du sujet tout comme l'Association des usagers de l'auto-train.

Bien à vous,

Anne Icart

Réponses

Rose
Rose

Bonjour.
Tout à fait d'accord avec vous et bravo pour votre remarquable analyse.
La fermeture de 7 dessertes de ce service plus respectueux pour l'environnement et plus sûr pour ses usagers est incompréhensible. Sachez qu'une pétition pour le maintien du service auto/train a été lancée sur change.org. L'association des usagers du transport auto/train (AUTAUT) pourra vous donner le lien.

Anne
Anne

Chère Madame,

Merci pour l'information. Je vais évidemment signer cette pétition.
Espérons que les différentes interpellations de la ministre des Transports pèseront sur ce débat.
Bien à vous,

Anne Icart

JM
JM

"Espérons que les différentes interpellations de la ministre des Transports pèseront sur ce débat." a écrit madame Anne ICART le 22 novembre.
Oui, espérons-le, mais ce n'est pas gagné... hélas !
En tout cas, bravo Madame pour votre analyse de la situation que je partage pleinement, en tant qu'utilisateur d'Auto/Train, tout en la déplorant, bien évidemment.
Et comme aurait pu le dire l'un de mes chefs (un peu vulgairement j'en conviens), à propos de cette histoire de suppression de dessertes, lorsque l'on nous parle, par ailleurs, d'écologie et de sécurité routière, notamment : "Alors, là, on casse le conomètre", le conomètre étant un néologisme désignant un appareil de mesure virtuel dont l'étymologie veut bien dire ce qu'il veut dire...

Patricia
Patricia

Merci pour cette contribution tout à fait pertinente et complète.
Avez-vous le lien pour signer la pétition ?

JM
JM

Patricia MAYS, je vous remercie de votre message de ce 4 janvier et vous précise que oui, j'ai signé la pétition... même si les pétitions « en ligne » n’ont pas plus de valeur juridique… qu’un sondage d’opinion, paraît-il.

Ce qui n’enlève rien à la pertinence de celle que m'a transmise l'Association des usagers de l'Auto/Train (dont je suis adhérent). Et en espérant qu’elle aboutira…

En tout cas, ça ne coûte rien d'essayer d'agir quand même, contre la bêtise de ceux qui ont décidé de supprimer ces 7 dessertes.

Rose
Rose

Bonjour Madame Mays. Pour signer la pétition vous trouverez un lien direct sur le site http://www.autaut.fr de l'association des usagers du transport auto/train (AUTAUT)

Je viens de signer la pétition sur Change, merci des infos. Il faudrait aussi la faire passer à madame Agnès Buzyn, la ministre de la santé, car l'auto train permet aux malade et à toute personne en situation de handicap de se déplacer plus facilement sur le territoire. Incompréhensible !

Je remets à toutes fins utiles le lien, il y a quelques 700 signatures, ce n'est pas assez !

http://chn.ge/2mz8SPe

Jean-Marc
Jean-Marc

Bonjour à toutes les personnes, qui comme moi, sont déçues par la suppression de certaines relations AUTOTRAIN depuis décembre 2017.
Habitant la région des Hauts de France et nous rendant tous les étés sur la Côte Vermeille, nous avions il y a quelques années des relations AUTOTRAIN au départ de Seclin (près de Lille) pour Narbonne en ce qui nous concerne, malheureusement celles çi ont été supprimées, et nous avons donc du nous "rabattre" sur les relations au départ de Paris Bercy (230 km de voiture).
C'est avec stupeur que nous avons appris fin juillet 2017 (à Narbonne pour notre retour) la suppression des relations AUTOTRAIN pour le Sud-Ouest et Sud (Biarritz, Toulouse, Brive, Narbonne, ...) fin 2017.
Nous allons donc (selon les possibilités) nous "rabattre" sur la dernière relation qui nous rapproche le plus de la Côte Vermeille (Pais Bercy - Avignon), ce qui nous fera faire au total 480km en voiture entre Lille - Paris et Avignon - Saint Cyprien Plage et autant pour le retour. Tout cela n'est en effet pas très écologique, alors que tous nos dirigeants nous parlent d'écomobilité.
Je vais bien sur signer la pétition ouverte sur ce sujet.
Bonne Année à tous, en espérant que les relations supprimées AUTOTRAIN soient rétablies pour cet été 2018.
Jean-Marc LEMAIRE

Jean-Yves
Jean-Yves

Bonjour,

J'ai fait une intervention sur la FAQ mais je ne peux mieux dire que vous! je suis entièrement solidaire de votre analyse et j'avais l'intention de faire une intervention dans le même sens auprès de ces ministères.
Usager depuis plus de 20 ans de ce service je n'ai pas été informé de cette situation alors que toutes les année j'ai rempli des questionnaires de satisfaction et de motivation pour dire tous les aspects positifs de l'autotrain.
De nombreux usagers vont découvrir cette carence lors des réservations qui auraient du débuter en février. Il serait souhaitable que beaucoup se manifestent et tentent de regrouper leurs doléances.
Je reste à votre disposition pour toute information à venir.

Bien à vous,

Jean-Yves Bertholet

Jean-Yves
Jean-Yves

Je viens de voir dans la suite de la question qu'une pétition est disponible sur change.org

Je vais immédiatement la signer et contacter l'AUTAUT pour agir.

Il faut diffuser cette information encore peu connue

Jean-Yves
Jean-Yves

Bonjour,

Je post une intervention que j'ai effectué le 4 janvier dans une autre rubrique de la FAQ. Il nous faut nous regrouper en adhérant à l'association AUTAUT et en signant la pétition disponible sur leur site http://www.autaut.fr

" Dans nos gares"

4 janvier 2018

AUTOTRAIN sud-ouest

Bonjour

Utilisateur depuis plus de 20 ans du service autotrain Paris-Biarritz je viens d'apprendre par un mail publicitaire la suppression de ce service remplacé par des solutions abracadabrantesqes (acheminement par chauffeur, acheminement par camion avec livraison sous dix jours). j'ai du chercher dans la brochure pour confirmer la suppression de transport par train. Je n'ai même pas reçu d'information personnelle.

Or ce service était d'utilité publique pour les départs en vacances en famille évitant fatigue, longs trajets et risques d'accident. Ce service était très utile pour les personnes âgées mais pas que... Encore l'an dernier j'ai croisé à Bercy une jeune mère de famille qui venait de prendre connaissance de ce service mais l'ignorait jusqu'alors!

Les aspects environnementaux étaient aussi une de mes motivations. Les questionnaires que j'ai rempli à chaque utilisation avançaient cet argument.

Il y a quelques années les prix ont fortement augmenté avec les mêmes arguments économiques de service déficitaire.

La défense de l'environnement devrait primer et servir de vitrine à la SNCF quitte à supporter un léger déficit.

Que dire de plus si ce n'est que on aurait aimé être informé autrement qu'au détour d'une plaquette publicitaire dans laquelle ne figure plus la ligne autotrain sud-ouest.

Jean-Yves Bertholet

Sarita
Sarita

J'ai 81 ans et réside à St Jean-de-Luz (Pyr. Atlantiques).
Ma soeur (87 ans) résidant à Créteil (Val de Marne) me rendait visite 2 fois/an en période de fêtes et l'été en utilisant le Service Auto/Train, récupérant son véhicule à Bordeaux ou Biarritz, selon la saison, car elle n'est pas en état de faire un aussi long trajet en voiture.

La suppression de ce Service en toutes saisons sur l'axe Paris-Bordeaux et Biarritz rend ces déplacements impossibles à réaliser dorénavant et cela ne fait qu'accroître le trafic sur autoroutes avec les risques d'accidents et est à l'inverse de la réduction du co2 dont on nous parle sans cesse.
Si la destination Bordeaux était conservée cela raccourcirait le trajet et permettrait déjà d'en réduire les risques et la fatigue.

D'autre part les solutions de remplacement qui nous sont proposées sont " onéreuses et incommodes ".

Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

Mark
Mark

Si la SNCF supprime ce service elle va sûrement prétendre que cela est pour des raisons de rentabilité. Je lui réponds que si elle avait un marketing digne de ce nom et que ce service était vraiment connu du public il pourrait être très utilisé. Quand je dis à des personnes que j'envoie ma voiture d'Avignon à Paris par le train, elles me regardent souvent la bouche béante et s'exclament "Ca existe ?" ou elles imaginent que c'est très cher. Quand j'indique le coût en comparaison aux coûts de conduire par la route (qui sont loins d'être limités aux seuls carburant et péages) elles comprennent l'interêt d'un tel service. Avec peu d'imagination la SNCF pourrait vraiment leur slogan d'antan "On va vous faire préférer le train". Cela est impossible si les trains sont supprimés.

JM
JM

Mark, je partage pleinement votre analyse et votre souhait émis ce 9 février 2018. Puisse ce forum arriver à faire revenir les décideurs sur leur ineptie de suppression de lignes alors que c'est une augmentation du nombre de dessertes qui irait dans le sens des discours sur la sécurité et la pollution, notamment.
Mais je crains que ces sujets ne soient que des effets de mode... malheureusement.
Gardons espoir et faisons confiance à l'association des usagers du transport auto/train (AUTAUT) – à laquelle j'adhère – pour nous soutenir et arriver à obtenir quelque chose.

Colette Sarah
Colette Sarah

Mark, j'adhère totalement à votre publication sur le manque d'information de la part de la SNCF mes amis ayant la même réaction au sujet de ce Service.

De mon côté et avec le soutien de AUTAUT j'ai lancé depuis un an une pétition sur Change.org : " Maintien du Service Auto/Train ".

Anne
Anne

Bonjour à tous,

Je vous joins ci-après la réponse de la ministre des Transports Elisabeth Borne aux questions posées au Sénat par Brigitte Micouleau (Haute-Garonne) et Pierre Laurent (paris) et parue au JO Sénat du 8 février :

"Le service Auto-Train mis en place par la SNCF permet à ceux qui y recourent d'acheminer leur voiture ou leur moto pendant qu'eux-mêmes se rendent à leur destination en train.

Très utilisé, il y a quelques dizaines d'années encore, ce service a connu une forte baisse de sa fréquentation depuis 40 ans. Cette tendance s'est confirmée ces quatre dernières années, avec une baisse d'activité de 13 % entre 2013 et 2017.

À ce jour, Auto-Train permet de desservir 12 destinations du Sud de la France depuis Paris, une fois par semaine en hiver, tous les jours en été. En 2016, 62 000 véhicules ont été transportés.

Compte tenu de la baisse du trafic, Auto-Train est aujourd'hui très déficitaire. Alors que le prix moyen payé par les voyageurs est de 189 €, les coûts de production sont deux fois plus élevés : pour chaque véhicule transporté, la SNCF perd ainsi 168€, soit au total 9,6 M€ en 2016. La SNCF a donc étudié plusieurs hypothèses, dont notamment un arrêt des dessertes vers le Sud-Ouest ou une réduction du nombre de villes desservies dans le Sud-Est.

Aucune décision n'est prise à ce stade et ces différents scénarios continuent à être étudiés, dans l'objectif de trouver un meilleur équilibre économique à ces trains. En effet, dans un contexte où l'économie du secteur ferroviaire est fragilisée, il est nécessaire de réfléchir aux moyens du secteur, et notamment des voyageurs du quotidien. C'est le sens de la mission qui a été confiée à Jean-Cyril SPINETTA et dont les conclusions seront prochainement rendues au Gouvernement."

Madame la ministre retarde un peu...! La décision de suppression a bien été prise et les lignes ont bel et bien été supprimées. L'ouverture du Paris-Perpignan est un moindre mal : personnellement, le billet AR me coûte près de 600 € et il me restera 300 km à faire par la route...

JM
JM

Anne ICART,

Je "rebondis" (comme disent certains !) sur votre phrase : "Très utilisé, il y a quelques dizaines d'années encore, ce service a connu une forte baisse de sa fréquentation depuis 40 ans. Cette tendance s'est confirmée ces quatre dernières années, avec une baisse d'activité de 13 % entre 2013 et 2017." et je vais me permettre d'essayer d'apporter de l'eau à votre moulin, car cette baisse d'activité me semble être liée à la suppression successives de nombreuses dessertes, comme celles vers la Bretagne, par exemple (Nantes et Auray, de mémoire).
En effet, en toute proche banlieue parisienne, une ligne SNCF Issy-Plaine <–> Puteaux (dite ligne des Moulineaux ou ligne des Coteaux) exploitée avec 1 train toutes les 30 minutes ou toutes les heures était moribonde. Il n'y avait, pratiquement, plus aucun voyageurs, ce qui se comprend. Mais, lorsqu'en 1997, cette ligne a été aménagée en tramway (ligne T2 de la RATP), son succès a été tel qu'il a fallu rapidement allonger les quais pour pouvoir la desservir avec des rames formées de 2 éléments, tant il y avait de voyageurs !... Ce fut fait en 2005.

Moralité : pour tuer un service, il suffit de le réduire et je pense que c'est, malheureusement, la démarche de la SNCF pour Auto/Train depuis de nombreuses années. Pour le faire renaître, survivre ou continuer à vivre, il faut l'étoffer.

Aussi un renforcement du service et un peu de publicité sur les thèmes "sécurité" et "pollution", comme je l'ai déjà évoqué dans un autre message, devraient-ils faire revenir des clients comme sur cette ligne T2, même si son succès est peut-être en partie un peu lié aussi à son prolongement jusqu'à la Défense dès son ouverture... mais pas seulement. L'intervalle minimal de 4 minutes seulement entre chaque rame y est sûrement pour quelque chose aussi.

Anne
Anne

Je me permets de vous préciser qu'il ne s'agit pas de ma phrase mais de celle de la ministre des Transports, Elisabeth Borne... !

Mais je suis d'accord avec vous, le service Auto / Train a toujours souffert d'un cruel manque de publicité. Un peu de marketing et de communication ne lui aurait sans doute pas fait de mal.

JM
JM

Aïe, oui, excusez-moi !
Le préambule de votre message était pourtant clair... Désolé.

Mais en effet, un peu de publicité pour Auto/Train ne pourrait être que positif, très certainement. Qui osera et quand, à la SNCF ?

Denis
Denis

60 000 voitures en AUTOTRAIN ne pèsent RIEN par rapport aux 110 millions de voyageurs en TGV et aux 3 millions de passagers OUIBUS..
Et donc devant l'amère réalité des chiffres :
-70% des TGV en déficit
-Déficit OUIBUS 45M€/an
-Déficit AUTOTRAIN 10M€/an .
Le choix est très vite fait pour la SNCF qui sacrifie sans hésiter le minuscule AUTOTRAIN

JM
JM

Heureusement que vous n'avez pas osé aller jusqu'à dire "Vive la route et les voitures individuelles !"...

Rose
Rose

60000 véhicules ce n'est pas rien si l'on considère le nombre de vie épargnées par l'accidentologie due à la fatigue de la conduite sur longues distances. Et vis à vis du coût à la société des victimes de la route, le déficit est faible.

Rose
Rose

Et j'ajoute que ce déficit du service auto/train est faible comparé au budget annuel de la SNCF, principalement pour le TGV et trop peu pour auto/train.

Rose
Rose

excusez-moi, je voulais parlé du budget communication .
Il faut lire :
Et j'ajoute que ce déficit du service auto/train est faible comparé au budget Communication annuel de la SNCF, principalement pour le TGV et trop peu pour auto/train.

Colette Sarah
Colette Sarah

Dès l'annonce de la suppression de cette desserte j'ai lancé une pétition et au cas où vous ne l'auriez pas vue peut-être voudriez-vous la signer et la diffuser à votre entourage ? D'avance merci ! https://www.change.org/p/non-%C3%A0-la-suppression-de-la-...

annick
annick

Bonjour, Depuis 20 ans utilisatrice de l'auto train sur Paris Biarritz; J'habite Paris mais ayant un appartement à St Jean de Luz, mes enfants et petits enfants habitant St Jean, j'y descends fréquemment, sans voiture hors saison mais pour 2 mois avec mon véhicule. J'ai 71 ans, handicapée, il m'est IMPOSSIBLE de prendre la route. Depuis février, suite à l'info de la SNCF, suis inscrite chez EXPEDICAR , société NULLE car à ce jour, à quelques jours de mon départ, pas de chauffeur ou proposition à 1200 €, c'est un GAG , je vais donc me retrouver sans véhicule !!!!! SCANDALEUX !!!! Personne n'en parle dans les médias évidemment !

Colette Sarah
Colette Sarah

La suppression de l'auto/train dans notre région est malheureusement occultée dans les media par les grèves SNCF actuelles et malgré ma pétition Auto/Train et les courriers que j'ai envoyés aux maires des villes concernées 2 réponses seulement du maire de St Jean-de-Luz qui a fait publier à ma demande un encart sur le journal Sud Ouest du 28/05/2018 et du maire de Toulouse le 07/06/2018 mentionnant l'étude d'une alternative : Expedicar !!!

annick
annick

Merci pour votre info, je vais faire de même !

Colette Sarah
Colette Sarah

J'ai vu que vous aviez signé la pétition... essayez de la diffuser autour de vous, plus on sera mieux ce sera !

Voir le haut de la page