Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Question en attente de réponse

sylvain maurage
sylvain maurage

alerte sur la ligne roanne lyon

bonjour
Je me suis récemment rendu en gare de roanne ; toujours a propos de ce harcèlement quotidien dont je suis la victime; je venais d'apprendre la presence chez moi d'une tumeur ( du au stress quotidien que me faire subir cette dite sncf), j'ai donc demande au chef de gare de roanne de cesser ce harcèlement quotidien .
la reponse ; devant chez moi avertisseur et freinage intensif en permanence surtout de 6h a 8h le matin ce qui evite des constats d'huissier bien sur , je comprends bien les difficultés de la sncf de vivre de son travail car avec une telle faiblesse psychologique de son personnel et une attitude irresponsable .
votons pour l'abolition des privilèges et remettons au prive cette institution a la derive ,si une entreprise privee était aussi mal dirigee je pense a sa disparition immediate , et avez vous remarquez cette sncf qui n'est jamais responsable , et cela avec un cout pour chaque citoyen ; il est temps d'arreter cette entreprise meurtrière qu'est la sncf par tous ces abus connus bien sur , remarquez en 39 /45 elle a été dans la colaboration avec la deportation , aujourd'hui sans doute les petits enfants de ces gens la sont aux commandes se qui justifirais une telle catastrophe ; c'est pour cela malgré un père et un frere qui etaient a la sncf je n'ai pas voulu rentrer dans cette entreprise peut glorieuse qui tue aujourd'hui encor régulièrement peut etre pour etre égale a elle meme me direz vous . Que fait donc notre gouvernement contre ces terroristes . rien il les protège bien sur
merci a cette sncf de me tuer a petit feu chaque jour ; avec une horde de terroriste toujours en liberte ( ces fameux conducteurs de la ligne roanne lyon ); ma maladie me laissera sans doute le temps de voir certains jugements a venir
avec tout le respect que j'ai pour l'etre humain

Réponses

Jean Charles Glennorth