Questions & Réponses

Posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Votre question ou un mot-clé

Question en attente de réponse

bob Sponge
bob Sponge

Pour quelle raison je ne puis plus accompager ma mère sur le quai?

Bonjour,

ma question qui est aussi critique négative (vous devez en recevoir beaucoup en ce moment) concerne l'accès aux quais en tant qu'accompagnateur d'une personne âgée n'ayant pas de handicap en ne bénéficiant donc pas de vos services d'aide à l'embarquement.

Je suis scandalisé de constater que je ne peux plus accompagner un membre de ma famille sur le quai de la gare où l'on m'a indiqué que cela est dû a la "lutte" contre la fraude (et les contrôleurs alors? à quoi servent-ils?). Je vois rarement mes parents, 1 à 2 fois par an pour 1 à 2 semaines, et on me prive du bonheur de les accompagner jusqu'à leur wagon/siège ou de les aider à porter leurs bagages (ils sont âgés plus de 65 ans).

Alors donc, si on m’empêche de le faire c'est "pour lutter contre les personnes susceptibles de frauder".... quel argument fallacieux. On restreint la liberté d'une majorité pour se prémunir des méfaits d'une (ultra)minorité. On me dit qu'il existe un service (payant?) de bagagistes. J'ai du mal à croire que celui-ci puisse faire disparaitre le sentiment de tristesse de ne pas avoir pu demeurer à leurs cotés quelques instants de plus. La SNCF est un organisme à vocation de service public. Son premier devoir est donc d'être au service des citoyens, de leur rendre la vie un peu meilleure sans se préoccuper en premier lieu de ses finances. Or c'est bien l'aspect financier qui prime ici: plus (+) de contrôles à l’accès des quais, plus de bénéfices, plus d'économies (moins de contrôleurs dans les trains?) et surtout... moins de libertés pour les accompagnateurs et les voyageurs (car eux aussi sont privés de la joie de voir leurs amis/membres de la familles jusqu’au départ de leur train) .

On peut aussi souligner le fait que si les voyages en TGV, privilégiant une élite d'utilisateurs bien établis (hommes d'affaires, chefs d'entreprise, etc.), étaient plus abordables pour tout un chacun, la fraude ne serait sans doute pas si importante. Alors on entend dire que la SNCF a aménagé des horaires ou multiplié les cartes de réduction. Et bien non. Quand on n’a pas une famille nombreuse, quand on est un utilisateur ponctuel, quand on ne peut pas prévoir 3 mois à l'avance son voyage ou quand on ne peut pas partir à 23h du soir (avez-vous remarqué comme le tarif de "pointe" est devenu la règle?), bref, quand on est un voyageur lambda, tout cela n'est que de la poudre aux yeux.

Voilà, fini mes doléances, fini les quais et les services publics accessible à toutes et tous (surtout au plus grand nombre) et vivement....fini la SNCF.

Un accompagnateur privé de dire au-revoir a sa mère sur le quai de la gare.

Réponses

Philippe Sterlingot
Philippe Sterlingot

Bonjour,
De toute façon, l'accès aux quais n'est autorisé qu'aux personnes munies d'un billet, cela n'a rien de nouveau.
Cordialement

Bonjour,
l'accès au quai a toujours été interdit au voyageur non muni de titre de transport valable.
Depuis la création de toute les compagnies de chemins de fer, il en a été ainsi. Et maintenant pour l'ouverture à la concurrence, ce schémas devient en vogue.
Sûreté : Plus de personne sans billet dans un train, donc moins de chance d'avoir des problèmes de personne volant par exemple des bagages.
Sécurité : Plus de personne voulant bloquer les portes avant départ. Automatiquement 2 minutes avant le départ, l'accès au train est interdit.

Je vous rappelle aussi que les bagages doivent pouvoir être porté et placé aisément par les possesseurs. Si la personne ne sait pas placer son bagage, elle ne peut pas le transporter avec elle ( CGV SNCF )
Il existe le service bagage à domicile permettant le transport des bagages ou le service bagages permettant d'installer le bagage des personnes ( comme en avion )

Et comme en avion, autocar ou tout service à réservation, les billets à moindre coût son déjà parti par les gens qui commande à l'avance !
Donc vous vous retrouvez avec des billets qui montent ( c 'est normal ). Il y a des cartes de réduction après pour baisser les coûts d'achats.

SNCF est un transporteur ferroviaire comme toute autres compagnies ferroviaire. Le service public est délégué aux région Française.

Christine Fromentin
Christine Fromentin

Bonjour,
Philippe et Jean-Charles, vous êtes sans doute très jeunes, pour écrire :
" l'accès aux quais n'est autorisé qu'aux personnes munies d'un billet, cela n'a rien de nouveau." et : "l'accès au quai a toujours été interdit au voyageur non muni de titre de transport valable." Il vaut mieux éviter les "toujours" ...
Eh non, il fut une époque lointaine, j'étais petite, où tout un chacun pouvait accompagner un voyageur jusqu'au quai, à la porte du train, et même jusqu'à sa place.
Puis, ce qui me semblerait plus équilibré aujourd'hui pour des raisons de sécurité et d'économie, une autre époque, bien moins ancienne, où il existait des TICKETS DE QUAI, pour une somme ultra modique. Ce qui permettrait, à minima à une personne, d'accompagner le voyageur (et soyons fous, de faire rentrer quelques sous dans les caisses !). Outre l'aspect affectif, dont tout le monde se fiche de nos jours, il y a aussi le problème des bagages : quand je lis dans les CGV de la SNCF : " Si la personne ne sait pas placer son bagage, elle ne peut pas le transporter avec elle ", je ne rigole pas, je bondis ! Je ne prenais plus le train depuis longtemps, et je suis obligée d'y recourir à nouveau, justement pour des raisons de santé (plus de longs trajets en voiture). Or, si j'ai un sac de voyage trolley ou une valise à roulettes je PEUX très bien transporter mon bagage (il faut sortir un peu à la SNCF, se moderniser, quoi !) ; mais mon âge et mon état de santé, ne me permettront pas pour autant de le PLACER; et je ne rentre pas dans les conditions des services proposé par la SNCF; moi et tant d'autres ... Alors sans vouloir jouer les anciennes combattantes (68 ans), il existait aussi autrefois dans les gares, des porteurs ! Eh oui, là, ça ferait quelques sous aussi, ET ... des emplois. Trop simples, hein ces solutions qui fonctionnaient très bien ?!