Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

Déraillement TGV ?

bonjour
Je suis un grand utilisateurs de TGV.
Dans l'ambiance actuelle , avec un gouvernement qui nous affirme que nous sommes en guerre contre un ennemi qui ne recule devant rien , est il possible d'avoir des informations précises sur les causes du déraillement du TGV ce 14/11/2015 sur la ligne LGV vers Strasbourg?
J'ai du mal à croire à "l'excès de vitesse", les protocoles d'essai devant être particulièrement définies dans leurs limites et but et contrôlés dans leur exécution.
En période de guerre , la seconde par exemple, le déraillement a été une arme beaucoup utilisé par les résistants français , "facile à mettre à œuvre", (plus simple que pour un avion) et permettant à dès lors une organisation terroriste d'atteindre "ses objectifs" .
dans l'attente d'une information complète.
Cordialement

Philippe D.
Philippe D.

Réponses

Bonjour,
Il faut préciser que l'accident concerne une rame technique procédant aux essais sur la seconde phase de la ligne TGV-Est qui doit être ouverte au printemps 2016.
Une information complète suppose l'aboutissement des enquêtes en cours.
Les pensées vont aujourd'hui vers les victimes.
Cordialement.

Philippe D.
Philippe D.

je trouve la préfecture un peu trop prompte à incriminer la vitesse , d'autant qu'étant justement une rame d'essai donc instrumenté dans les moindres des recoins, la question de la vitesse semble être très facile et rapide à trancher. la vue aérienne que l'on peut voir sur internet m’interpelle quand même fortement , le train semblant avoir quitté les rails avant même d'aborder la courbe .

Lolo G.
Lolo G.

Bonjour,
il est pour le moment inutile de faire des suppositions hâtives sur la cause de cet accident. Attendons les résultats de l'enquête. Il est important pour le moment de faire le deuil de cette tragédie, tant pour les familles des victimes, que la famille cheminote tout entière, bouleversée de ce qui vient d'arriver.
Cordialement.

Philippe D.
Philippe D.

Avec un conducteur légèrement blessé et qui affirme qu’il roulait à la vitesse prescrite de 176 km/h — que l’on doit suivre, je pense, en temps réels depuis un central —, je trouve que l’on met beaucoup de temps à donner des éléments sur la nature exacte de l’accident, à minima à trancher entre problème technique, humain ou acte de malveillance .
Je dois avouer que j'ai pris le TGV lundi matin avec quand même une appréhension naissante.

Philippe D.
Philippe D.

On apprends que le train aurait freiné 1 km trop tard
à 265 km/h , c'est 13s !! Donc ça veut dire que quand je prends le TGV ( et je le prends souvent) , je joue ma vie à 13 s près , voir moins ???????? Que la SNCF n'a pas une infrastructure donnant une sécurité "passive" -le fait de passer une large courbe au dessus de la vitesse recommandée - plus élevé ?

Bonjour Philippe,

Dans cette affaire, il faut avoir à l'esprit deux aspects :

  • Un tel accident ne peut se produire en service commercial, en raison d'un système appelé TVM, ou Transmission Voie - Machine, qui neutralise immédiatement un train ne respectant pas une limitation de vitesse, ou un arrêt impératif;
  • Sur la LGV Est où a eu lieu l'accident, le système de sécurité TVM a été volontairement débridé, afin de pouvoir réaliser les essais avec une vitesse majorée de 10%, la vitesse étant alors censée être contrôlée à bord du train, uniquement.

Or, avant d'aborder le raccordement de la LGV vers la ligne classique, la vitesse du train aurait dû être réduite de près de moitié sur une section de ligne bien définie en amont de la courbe, qui est limitée à 170 km/h.

La section de décélération n'ayant pas été respectée et encore moins contrôlée, l'accident s'est produit dès l'entrée de la courbe du raccordement.

Ce cas de figure est totalement improbable en service commercial, tant sur les LGV, que sur les lignes classiques qui sont équipées du système similaire KVB (Contrôle de Vitesse par Balises).

Cordialement,

6811410G.

Philippe D.
Philippe D.

"ce cas de figure est totalement improbable en service commercial" : tout comme le cas d'un wagon passager "balayant" un quai en gare de Brétigny !!
"Sur la LGV Est où a eu lieu l'accident, le système de sécurité TVM a été volontairement débridé" ne veut pas dire désactivé , d’où la sécurité "passive" de la voie qui ne permet même pas de débrider le TVM !
sans négliger in fine le facteur humain : dans ce cas de figure il semble qu'il n'y ait pas de personne morale en cause mais bien de vrais responsables à identifier sans ambages et au delà de tout corporatisme !

Philippe D.
Philippe D.

la lecture du pré rapport est édifiante :
pas de de défaillance technique
pas d'acte de malveillance

je retiendrais la conclusion de G.Pepy :
"Nos clients comme tous les Français doivent avoir, en tout temps et en toute circonstance, une confiance totale dans le système ferroviaire !"

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page