Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

Attitude des agents sncf

Madame, Monsieur,
Ce mercredi 5 août, je suis arrivée à Saint-Pierre des Corps par la navette partant de Tours à 22h07.
Devant prendre le TGV en partance pour Paris à 22h14, j'avais une grande partie du quai à remonter. Celui-ci était dans l'obscurité.
Ne voulant pas manquer mon train, je me dirigeais vers une voiture à la porte de laquelle se tenait un personnel "contrôles et services", prénommé Noël. Quand j'ai voulu monter dans le wagon il m'a demandé quelle voiture était notée sur mon billet. Je lui ai dit que je ne savais pas que je montais d'abord et que je regarderais ensuite. Ayant un e-billet et celui-ci étant au fond de mon sac, dans la pénombre je ne pouvais de toutes les façons le lire. Le dénommé Noël m'a précisé que j'étais en première classe et que de fait je ne pourrais pas y aller. Sa phrase voulait concrètement dire que je devais partir. J'ignorais qu'un voyageur de seconde classe ne pût traverser les voitures de première classe. Cela est-il précisé dans les clauses générales de vente? En tous les cas j'ai eu l'impression d'être traitée comme une gueuse!
Je suis alors redescendue pour me diriger vers un wagon de seconde classe en me hâtant car le train allait partir.
Le dénommé Noël s'est alors mis à vociférer : "montrez-moi votre billet". Je lui ai dit qu'il était au fond de mon sac et que je ne pouvais pas le chercher dans l'obscurité et que je ne voulais pas manquer mon train. Il s'est mis alors à me suivre en me disant :" C'EST MOI QUI FAIS PARTIR LE TRAIN ET IL NE PARTIRA PAS TANT QUE JE N'AURAIS PAS VU VOTRE BILLET. JE VOUS SUIS".
Je lui ai réitéré que je montais et allais chercher à la lumière. Je suis donc montée dans le train et devant les autres voyageurs médusés qui ne comprenaient pas ce qu'il se passait, j'ai cherché mon billet et l'ai présenté audit Noël.
Aucun autre voyageur n'a été contrôlé.
Aucun contrôle n'a été fait avant l'accès au train.
Je comprends tout à fait qu'il faille présenter son billet lors des opération de contrôles. Mais est-il normal que l'on empêche un voyageur d'accéder à la premier classe pour qu'il la traverse?
Est-il normal d'être harcelée, suivie par un agent avant d'avoir pris place dans un train?
Est-il normal d'être pointée du doigt devant tous les voyageurs et d'être la seule personne à être contrôlée?
N'est-il d'ailleurs pas possible de prendre un billet à bord lorsque l'on n'en a pas?
L'attitude de l'agent Noël n'est en aucun cas justifiée et est disproportionné à la situation. Est-ce ainsi que le personnel de la SNCF doit s'adresser les clients?
Une telle attitude est inadmissible!
Aussi j'entends bien être dédommagée pour le préjudice au moins à hauteur du montant du trajet, bien que cela ne suffira nullement à laver l'affront que j'ai subi et l'humiliation ressentie face aux autres voyageurs.
Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Dossier voyage QQPJQO
Numéro e billet 798322221

Anonyme
Anonyme

Réponses

Bonjour,

Pour éviter ce genre d'ennui, il est prudent de connaitre sa voiture et sa place dans le train. Il est évident que si les voyageurs ne connaissaient pas leur place, l'embarquement serait problématique.

Ont accès à la 1ere classe les voyageurs munis d'un billet correspondant.

Si vous souhaitez formuler une réclamation, contactez le service clientèle SNCF - 62973 Arras cedex 9.

Cordialement

Jean Charles Glennorth
Jean Charles Glennorth

Bonjour,
j'apporterai aussi la précision que les quais d'une gare sont accessible uniquement aux voyageurs muni d'un titre de transport avec réservation associé dans le cas d'un TGV.
Le Chef de Bord peut très bien demander ce billet à tout moment.

Anonyme
Anonyme

Je reviens sur les réponses qui m'ont été faites; merci Michael P pour m'avoir donné l'adresse où je peux envoyer une réclamation.Ce que je ne manquerai pas de faire. Mais vos autres réponses n'en sont pas : où est-il notifié dans les clauses générales de vente que l'on ne peut pas traverser la première classe? D'autre part j'avais bien un billet, mais je n'avais pas prévu que la navette qui assurait la liaison entre Tours et Saint-Pierre-des-Corps serait en retard, et encore moins que le quai serait dans l'obscurité totale. Néanmoins je tiens à souligner que d'autres voyageurs étaient dans l'embarras car ils avaient des billets avec des numéros de places inexistantes. Comment fait-on dans ces cas là? On reste sur le quai en attendant que le train parte? Il y avait vraiment un problème sur ce TGV.
Non, vraiment, votre réponse n'en est pas une.
Quant à la réponse de Jean-Pierre Glenmorth, bien sûr que j'avais un billet, comme je l'ai précisé dans mon message. Et je m'étonne, si cette condition est sinequanone pour accéder au quai, que de nombreuses personnes accompagnent les voyageurs jusqu'au départ du train, et qu'aucun personnel ne leur demande quoi que ce soit, ni ne les empêche d'ailleurs d'accéder aux quais.
Pour conclure, la personne qui s'est adressé à moi, ou plutôt qui m'a littéralement agressée, n'était pas le chef de bord. Je croyais que le personnel était là pour aider les CLIENTS (ceux qui payent et qui espèrent voyager en toute quiétude) et non pour les harceler. Mais je n'ai pas dû lire toutes les clauses générales de vente de la
S NC F.
Je vais donc envoyer une réclamation, en espérant avoir de vraies réponses.

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page