Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

Il y a t'il une procédure estimer pour communiquer les retards de train?

Peu importe l'origine du problème (technique, régulier, cas exceptionnels liés aux fortes chaleurs), les retards nous font tous râler et sont difficiles à supporter pour les passager comme les personnels à leurs contacts. Je prends pour exemple les incidents survenus ce 1er Juillet 2015 aux gares de « saint Lazar » et « Gare du Nord » à Paris ou les ruptures de caténaires ont causés grandes peines en cette période de forte chaleur.
En tant qu’usager, je peux comprendre toutes sortes de causes liées aux phénomènes météorologiques ou techniques et j’ai constaté certains efforts de la SNCF pour les expliquer. Toutefois, le mécontentement demeure car il semble évident que l’information la plus utile à toute personne n’est pas « pourquoi ?» mais « quand ?» et « comment » :

  • Comment rentrer chez moi ? et Quand peut –on espérer monter dans un train ?
  • Je suis aussi surpris des réponses données par les agents aux points d’information. Il est d’ailleurs presque amusant, voir sadique, de positionner un agent au pied d’un panneau « information », au milieu d’une armée en sueur, ayant pour seule bouclier sa meilleure réponse « nous en savons pas encore ». Qui plus est, je trouve cette méthode digne de l’amateurisme.
    Je propose donc :

    • La mise en place d’une procédure et les mots précis et constants à l’égard des passagers pour plus de professionnalisme.
    • Un affichage du temps moyen des retards (non-engageant puisque « moyen ») et très utile car il permet d’ajuster sa condition (Dois-je rester à quai ou aller patientez tranquillement dans un café du coin ?).
    • Un écran d’information type « ticket de caisse » des temps estimés avec les sous totaux liés aux dommages principaux et collatéraux : « Caténaire : +1H », « voyageur sur les rails : +1H », etc…). Cette méthode approximative responsabiliserait les différentes parties.
    • En cas de grand retard, un QR code « à flasher » en gare pour être informé sur l’état de son train avant d’aller patienter tranquillement au café du coin.
    • Plus audacieux : une proposition systématique d’un moyen de transport alternatif au-delà d’un certain seuil (+1 heures « patientez ou prenez un taxi ou un bus ». « + de 3h prenez un avion » ; +4h « un hotel »,…).
    • Bref, ne subissez pas, Agissez.

CHRISTOPHE RODIER
CHRISTOPHE RODIER

Aucune réponse

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page