Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

Traitement des Femmes enceintes, handicapés (etc…) en agence?

Bonjour,

Applique t-on toujours les lois françaises à la SNCF?

En effet, j'étais lundi 29 juin avec ma fiancée enceinte à l'agence de Paris "Luxembourg" (boulevard Saint-Michel) afin d'acheter des billets de train
Arrivés à l'agence, nous souhaitions prendre un ticket avec numéro à la machine pour accès prioritaire, mais elle ne fonctionnait pas. J'ai donc précisé à une des vendeuses de billets que la machine ne fonctionnait pas (pour les accès prioritaires, car elle fonctionnait pour les autres) tout en précisant que ma femme était enceinte.
La vendeuse à demandé à sa collègue son avis, elles ont toutes les deux ris et se sont moquées de nous devant tout le monde avec un air condescendant et méprisant à l'égard de ma fiancée enceinte. (Je n'imagine pas une seconde que cela pourrait être à cause de ses origines ethniques, j'ai trop d'estime pour la SNCF). Puis elles nous ont dit que nous ne passerions pas avant les autres.

Notre voisin, dont le numéro était appelé à ce moment-la, a demandé à la vendeuse si nous ne devrions pas passer avant lui. Cette dernière a refusé en disant que non ce n'était pas la peine.
Je précise que nous avions un justificatif écrit du médecin spécialiste, et que les 2 vendeuses l'ont eu entre les mains.

Après avoir fait 50 minutes d'attente, nous sommes passés avec cette vendeuse pour acheter nos billets, en la quittant, et ma fiancée m'attendant dehors (car je ne voulais pas la stresser plus), j'ai pris soin, sans faire de scandale, de lui préciser qu'elle avait tort, et que sur votre site internet "question sncf", une dame qui eut un problème similaire avec sa fille handicapée explique bien la loi qui différencie clairement les "places prioritaires" des "accès prioritaires". En outre, elle n'a pas de jugement à émettre, ni de moqueries, mais a se contenter d'appliquer la loi et règle d'entreprise.
Et alors cerise sur le gâteau, elle m'a répondu: "oui je sais mais les tickets d'accès prioritaires ne fonctionne plus volontairement, c'est la politique de la maison, car les gens étaient mécontents de se faire passer devant et qu'ils râlaient.

Non mais on rêve! Je suis outré, scandalisé! Nous sommes en France, dans un pays de droit, comment une personne employée d'un service public peut-elle dire de telle horreurs et absurdités? Je suis extrêmement choqué et déçu du traitement que nous avons eu, du non respect de la loi avec tant d'aisance et d'assurance, et de voir de telles personnes en poste dans une grande entreprise de renommée nationale, quand on sait le nombre de personnes au chômage qui rêveraient d'avoir une place comme la leur.
Il y a vraiment un manque de rigueur au sein de cette agence, comme si la direction avait disparue.

J'espère que vous n'effacerez pas ce post et que vous prendrez grand soin de me répondre.

Dans l'attente de vous lire, veuillez croire, Madame Monsieur, en mes sentiments les meilleurs.

Nicolas Jacquet
Nicolas Jacquet

Réponses

Philippe Sterlingot
Philippe Sterlingot

Bonjour,
Oui et qui plus est, SNCF n'est pas un service public.
Cordialement

Nicolas Jacquet
Nicolas Jacquet

Bonjour Monsieur Sterlingot.

Officiellement, la SNCF est un EPIC (établissement PUBLIC industriel et commercial) dont les salariés ne sont pas des fonctionnaires, donc non payés par l'Etat.

En réalité, quand ils sont déficitaires, c'est l'Etat (donc le contribuable, vous et moi) qui payons pour remettre à flot, autant de fois que nécessaire. Sans compter tous les investissements qui sont à la charge indirecte d'autres intervenants extérieurs, comme les régions etc.

Ceci n'apportant aucune réponse à mon problème. La SCNF répond-elle aux critiques sur son site? Ou créé-t-elle un semblant de droit à la parole uniquement pour faire croire à un véritable échange?

Nous sommes clairement dans la COM...

Philippe Sterlingot
Philippe Sterlingot

Bonjour,
Cette logorrhée, partiellement inexacte, n'a aucun rapport avec le sujet.
Cordialement

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page