Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Cette question a été résolue

temps de correspondance entre 2 TGV court

Je prévois un voyage par TGV avec un changement à Montparnasse
Le train venant de Bretagne est prévu à l’arrivée à 21h11 (TGV 8670)
Le train au départ de Montparnasse vers Poitiers est prévu à 21h22 (TGV 8357)
Ceci fait donc une correspondance de 11 mn pour changer de train.
Cette correspondance me semble courte, mais votre système de réservation en ligne me propose ces 2 TGVs pour mon voyage.
J’ai donc tendance à croire que vous respecterez vos délais.
Néanmoins, que prévoyez-vous si le TGV 8670 est en retard ? (à noter que le TGV 8357 est le dernier en partance vers Poitiers)
Merci

claude Le Bonniec
claude Le Bonniec

Bonjour,
Non, pas de prise en charge par la SNCF et aucun train n'attend en gare tête de ligne. D'autre part, pour rappel, il n’y a pas de correspondance :

  • entre deux trains circulant en sens contraire sur la même ligne.
  • entre deux trains desservant deux gares différentes d’une même ville.
  • entre deux trains desservant la même gare à Paris.
  • entre et avec les trains de la banlieue de Paris.
  • Cordialement

Satisfait de cette réponse ?

Oui (0)

Non (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Bonjour,

C'est largement faisable.

En cas de retard du TGV 8670, suivant la situation, soit le TGV 8357 attendra, soit il faudra passer la nuit à Massy (nuit prise en charge par la SNCF).

Etonnamment, ces spécificités ne semblent pas précisées dans les "tarifs voyageurs" qui font office de conditions contractuelles, où l'on peut par contre lire ceci :

Sous réserve du point 9.5.3 ci-dessous, lorsque le voyageur ne peut pas poursuivre
son voyage le même jour conformément au contrat de transport, en raison de la suppression,
du retard ou du manquement d’une correspondance, ou que la poursuite
du voyage n’est pas raisonnablement exigible dans les circonstances données, le
transporteur rembourse les frais raisonnables occasionnés par l’avertissement des
personnes attendant le voyageur et :
a. organise un hébergement adéquat, transfert compris, ou
b. rembourse les frais raisonnables d’hébergement, transfert compris.
Le transporteur peut proposer des transports alternatifs (bus, métro, taxi, etc.).

Le point 9.5.3 spécifie que le transporteur n'est pas responsable en cas de retard causé par un tiers ou par le voyageur lui-même.

Sauf que ces spécificitiés ne sont pas définies dans le document contractuel présenté au voyageur. Il risque donc d'être difficile pour la SNCF de s'y tenir en cas de demande de prise en charge par le voyageur.

Bonjour,
Sauf que la France (et de nombreux autres pays européens) a obtenu de la Communauté européenne l'exemption, en trafic domestique, de l'application des règles PRR que vous citez, pour une durée de 5 ans, renouvelable deux fois, soit quinze ans au total (fin 2024 au plus tard).
Cordialement

Ah non je ne parle pas de ces règles là, mais bien de celles publiées par la SNCF dans ses propres conditions de vente et transport. Si exception il y a par le trafic intérieur, la SNCF semble avoir oublié de le mentionner dans ce document contractuel.

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page