Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Cette question a été résolue

La dégradation du service du Train La palombe Bleue 4052/4053 m'incite à vous demander si la sncf compte le supprimer?

Depuis début mars le train 4053 Paris-Irun s'est vu impacté par différents incidents et entraînant des retards supérieurs à 30 minutes. Les décisions prises par la sncf sur la circulation de ce train peuvent laisser penser que la sncf cherche à faire baisser sa fréquentation afin du justifier sa pure et simple suppression.

juan-carlos diez
juan-carlos diez
Amélie de l'Equipe SNCF
Amélie de l'Equipe SNCF
Equipe

Bonjour Juan-Carlos,

La SNCF n'a nullement en tête de dégrader volontairement le service de ces trains INTERCITÉS n°4052/4053 dans l'optique de supprimer la ligne.

En effet, d'après mes informations les nombreux retards font suite à des problèmes de défaillances de matériels, de retards des travaux et aussi de problèmes qui n'incombent pas à la SNCF.

Il faut également noter que de manière globale ce train a un sillon très contraint au départ de Pau puisqu'il le partage avec TER ce qui limite le nombre de départs.

Pour continuer, la ligne est dans un très mauvais état et va nécessiter en 2016 de très longues périodes de coupures totale de cet axe.

Actuellement des chantiers de remplacement de rail et de régénération de la voie sont en cours entre Toulouse et Tarbes et idem entre Pau et Dax.

Finalement, le mauvais états des rails a été accentué par les inondations du Gave de Pau qui ont coupé la ligne plusieurs fois lors de ces 2 dernières années.

Pour résumer et répondre à votre question. Cette ligne fait et fera l'objet de nombreux travaux afin de la réhabiliter et au final d'assurer au mieux vos voyages dans les meilleures conditions possibles.

Cordialement.

Satisfait de cette réponse ?

Oui (0)

Non (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Mathieu
Mathieu

Bonjour,

Les trains Intercités sont du ressort de l'Etat, la décision potentielle de les supprimer est donc de son ressort. Tant que l'Etat commandera des Intercités à la SNCF, la SNCF les fera circuler.

Il est possible que cette ligne soit remise en cause lors de l'ouverture de la LGV SEA en 2017.

juan-carlos diez
juan-carlos diez

Je pense que la question a été mal comprise. Entre le 3 mars et le 15 mars 2014 le train 4053 a subi a huit reprises un retard supérieur à 30 minutes pour des raisons imputables à la sncf ou à rff. Le mardi 25 mars 2014 "suite à un mouvement social" le train fut terminus Lourdes pour le 4053 parti le 24 mars. Affecter ou non un machiniste à ce train ne relève pas des compétences de l'Etat. Le "dérangement des installations" ou les "incidents techniques sur le train" non plus. Les incidents ont à chaque fois eu lieu entre Orthez et Dax et n'ont pas impacté le 4052 dans le sens Paris. Les tgv eux ont circulé.

Mathieu
Mathieu

La SNCF devant verser des pénalités à l'Etat en cas de manquement à la qualité de service, et devant verser des dédommagements à ses voyageurs retardés de plus de 30 minutes en raison d'un incident sous sa responsabilité, elle n'a pas vraiment intérêt à retarder volontairement ce train.

juan-carlos diez
juan-carlos diez

C'est justement pour cela qu'un train composé de 14 voitures en 2010, fiable et rentable et qui est devenu en 2014 un train composé de 7 voitures, au parcours rallongé, supprimé chaque fois que cela est possible (et cela pour des raisons autres que les travaux sur Paris-Bordeaux) et peu fréquenté est assez "suspect". N'avez vous pas, cher Mathieu, répondu à une autre question en disant "la sncf n'a pas vocation à maintenir des trains qui ne sont pas rentables". Je m'inquiète donc du sort qui est réservé à la Palombe Bleue. Je vous remercie en tout de vos réponses.

Mathieu
Mathieu

En l'occurence, je parlais des trains qui dépendent de la SNCF, à savoir les TGV et autres trains à grande vitesse exploités via des partenariats et filiales (Thalys, Eurostar, Renfe SNCF, Lyria...)

Pour les Intercités, seul l'État décide de faire ou non circuler le train, de sa composition, et compense l'éventuel déficit.

juan-carlos diez
juan-carlos diez

Je pense que vous avez parfaitement clarifié la situation. A la région Aquitaine et aux usagers de ce train de rester attentifs face aux futurs aléas concernant la ligne Paris-Bordeaux-Irun et la Palombe Bleue en particulier. En vous remerciant pour l'attention accordé à cette question.

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page