Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

Trajet Nevers-Saint-Etienne... Bonjour le progrès !!!

Bonjour,

Entre 4h et 6h désormais pour faire un banal trajet Nevers - Saint-Etienne à présent, contre 3 heures environ l'an dernier !!!

La SNCF est-elle de retour au 19ieme siecle, ou veut-elle qu'on prenne tous notre voiture ? On est en droit de se poser la question, car plutôt habitué de cette ligne, elle est assez (voire très) fréquentée, donc ce "changement" débile va affecter pas mal de monde.

Bref, la "province" en a plus que marre de ces conneries !

On nous propose désormais de passer par Paris pour voyager de Nevers à Saint-Etienne !!! SI C'EST VRAI !!!!!

On croit rêver, mais non, c'est un cauchemar bien réel hélas...

Un futur ex "usager" (non, désolé, client je n'aime pas), écoeuré et qui le fera savoir haut et fort.

Philippe G. 58

Philippe
Philippe

Réponses

Bonjour Philippe,

SNCF ne revient pas au 19e siècle, mais évolue et répond aux demandes de ses donneurs d'ordres.
Les trajets en TER répondent à des demandes de la Région et ceux en Intercités de l'Etat (via plusieurs régions).

Je ne connais pas la zone Nevers-St Etienne, mais dans l'idée, c'est cela qui s'est produit. Certains trajets n'étaient plus assez empruntés et les "décideurs" ont changé leur "cahier des charges".

Cordialement,

Philippe
Philippe

Merci bien Charlotte pour votre réponse...

Je ne comprends pas bien néanmoins qui est donc responsable de ce "progrès" ? Les Régions (et lesquelles ?), l'Etat, la SNCF, ou Personne ???

4h à 6h de trajet pour 240km environ, ce fait du 40 à 60 km/h, eh oui, cela est bien une vitesse digne du 19ieme siècle !

Didier
Didier

Bonsoir Philippe,

Vous évoquez un sujet qui ne manque ni d'intérêt ni complexité.

Pour les relations Saint-Etienne - Nevers le trajet naturel se fait par Roanne, moyennant une correspondance.

La desserte Saint-Étienne - Roanne est assurée par le TER Rhône-Alpes (17 AR du lundi au vendredi, 10A/8R le samedi, 7A/8R le dimanche). Cette desserte est inchangée au SA 2014, par rapport au SA 2013.

La desserte Saint-Étienne - Nevers est assurée par Intercités (2 AR du lundi au samedi et 1 AR le dimanche). L’État a été contraint de modifier la desserte. La Région Rhône-Alpes ne prêtant plus ses X72500, l’État a mis en service des voitures Corail et des locomotives diesel sur ce trajet, qui roulent à une vitesse inférieure à celle d'un X72500. Il a donc fallu modifier les horaires :

  • IC 4504/5 (Roanne 10h12 - Nevers 12h15) du lundi au samedi. La correspondance est parfaitement optimisée du lundi au vendredi grâce au TER 886912 (Châteaucreux 8h53 - Roanne 10h06). Ce n'est pas le cas le samedi puisque ce TER ne circule pas. Il faut donc prendre le TER 886910 (Châteaucreux 8h23 - Roanne 9h36).
  • IC 4516/7 ou 4506/7 (Roanne 16h47 - Nevers 18h45) quotidien. La correspondance est assurée grâce au TER 886928 (Châteaucreux 14h53 - Roanne 16h06).
  • IC 4402/3 ou 4412/3 (Nevers 10h35 - Roanne 12h26) du lundi au samedi. Il y a là un grave problème de correspondance puisque le TER 886925 (Roanne 12h24 - Châteaucreux 13h37) part 2 min seulement avant l'arrivée de l'Intercités !
  • IC 4406/7 ou 4416/7 (Nevers 18h03 - Roanne 19h54) quotidien. Comme en 2013, la correspondance est assurée uniquement le dimanche avec le TER 886949 (Roanne 20h54 - Châteaucreux 22h07).

Cordialement.

Philippe
Philippe

Merci Didier pour vos éclairages !
Non, ça ne manque pas d'intérêt, sauf pour l'usager contrarié quand même...

Ce cas d'école me semble assez intéressant en effet pour mettre en évidence les incohérences (et conneries absurdes il faut le dire) d'un système de transport gérés par plusieurs acteurs différents qui ont chacun leur intérêt propre.
Les "correspondances" ne sont alors plus qu'aléatoires en effet, et sans réaction aux aleas de retard des trains grandes lignes non plus, ce qui rend 60% des trajets en train sans intérêt en fait.
Qu'on me démontre que plus de 40% des voyageurs ne voudraient faire que des trajets directs en effet !!!

C'est désolant et inquiétant pour l'avenir du train en France, et cela ne va pas s'arranger avec la pseudo concurrence...
(Cf. le cauchemar des trains anglais)

Il serait grand temps que nos "décideurs" s'en rende compte. Mais ils ne prennent pas le train "Nevers-St-Etienne", évidemment...

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page