Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

Filtrage quai. Demande de + de souplesse

Bonjour, j'ouvre ce fil de discussion car j'ai été profondément choqué, comme plusieurs personnes autour de moi.
Un filtrage est parfois effectué avant l'accès au quai. En soi c'est une bonne idée que je peux comprendre pour éviter que des personnes sans billets ne montent à bord ( apparemment ce sont souvent ces personnes qui agressent, et puis cela évite de trouver une personne assise à sa place).
Cependant dans la mise en place de cette mesure il serait souhaitable de revoir la rigueur avec laquelle elle est menée. Il y a certes des textes de loi, des principes... mais soyez un peu humain.
Pour seul exemple, la semaine dernière j'ai été confronté à 3 scènes. La première me concerne personnellement, j'ai voulu raccompagner ma copine sur le quai, et au filtrage je ne pouvais pas passer ! le train ayant du retard on ne savais même pas précisément quand celui-ci allait arriver, quel déchirement cruel de se séparer là, (elle sur le quai à attendre... et moi dans la gare en haut à attendre que le train parte...) nous vivons pour le moment à distance et l'on ne se voit pas pendant plusieurs semaines, et mois parfois ! cruauté extrême dont vous vous fichez sans doute.
Deuxième scène, une personne âgée était également là avec des membres de sa famille pour l'aider à porter ses bagages, ils lui ont dis de les porter seule. Cette dame n'est pas partie !
Troisième scène en l'espace de quelques minutes, le train sur l'autre voie à coté était à quai, il allait partir. Une dame en retard (certe il faut se présenter 2 minutes avant, mais parfois on ne choisi pas, problème de transport...), elle est arrivée en courant, son ticket dans son sac, ils l'ont obligé à le présenter, elle a tout déballé par terre, elle a loupé son train, le dernier de la journée !!

Bref, ce problème doit se rencontrer des centaines ou milliers de fois par jour dans les gares. Je pense que c'est une mesure basée sur une bonne idée mais mal mise en place !
Pourquoi ne pas autoriser un seul accompagnant à une personne disposant d'un ticket (les fraudeurs en général n'en achèteront même pas un).
Oubien laisser sa carte d'identité aux personnes filtrant, en guise de gage, on ne partirait pas sans, et puis l'identité serait connue immédiatement. Le train parti on la récupère 2 minutes après au même agent...

Je pense ne pas être le seul à souhaiter un débat et un assouplissement de cette mesure rapidement pour éviter des scènes vraiment cruelles. On doit vraiment être nombreux à redouter encore plus ce moment si souvent déchirant qu'est le raccompagnement à la gare d'une personne chère. Un enfer.

frederic
frederic

Réponses

Bonjour Frederic

Je pense que vous répondez très bien à la question : le but du filtrage est d'éviter la fraude et "les agressions" (comme vous dites.)
Il arrive aussi parfois que des accompagnateurs montent à bord et se retrouvent embarqués lors du départ du train. Dans ce cas l'alarme est souvent tirée ce qui met tout le monde en retard. :(

A titre informatif, pour les personnes agées et souffrant d'un handicap il existe un service gratuit d'accompagnement en gare :
(Voir page ci dessous pour les conditions d'utilisation)
http://famille.voyages-sncf.com/demande_acces_plus

Ainsi qu'un service de bagages à domicile (c'est toujours utile!) :p

http://bagages.voyages-sncf.com/

Mathieu
Mathieu

Je rejoins toutefois Frédéric sur sa demande, la possibilité d'accompagner un voyageur muni d'un billet, ou un contrôle en porte plutôt qu'au quai (comme Thalys par exemple), me sembleraient des évolutions bienvenues.

Bonjour,

Un accueil "à la porte" serait aussi efficace et mieux accepté. En revanche, cette solution peut nécessiter plus de personnel.

Frédéric, comment la personne qui cherche son billet au fond de son sac a t-elle composté ?

Cordialement

frederic
frederic

((Michael P, La personne n'a sans doute pas eu le temps de composter, j'ignore la cause de son retard, mais dans son cas j'aurai fais exactement la même chose. Et interpeller le contrôleur à son passage pour lui en faire part avant qu'il contrôle ( on les voit toujours passer).. A bord il a la possibilité d'effectuer ce compostage. Quand on a un ticket, et un train à prendre la hantise est toujours d'arriver en retard, on ne contrôle pas tout))

Ok pour la partie sur les personnes âgées si un service est mis en place pour elle c'est déjà une bonne chose.
Cependant ce coté purement humain et affectif est vraiment impacté, autant pour ces personnes que le reste de la population.(EmmanuelP, je pense que déjà pour éviter que des personnes ne soient coincées dans les rames et ne tirent les signaux d'alarmes, il faudrait que la petite sonnerie et des annonces de départ dans le train soient effectuée quelques minutes avant intimant à toutes personnes ne devant pas prendre le train de sortir. Et que les contrôleurs de quai ne siffle pas seulement au moment ou la porte se ferme comme je l'ai tant vu. Bien souvent dans les intercité notamment la petite sonnerie retentie et la porte se ferme assez rapidement! Mettre en place une campagne de sensibilisation a cet effet avec à la clef une forte amende serait déjà aussi très dissuasif).
Et ça, ca ne coute pas grand chose.

Oui je rejoins également Mathieu quant au contrôle aux portes. C'est une idée supplémentaire en effet.

Sincèrement je pense que les choses peuvent être ré examinées pour le bien être de tous, chaque soucis à sa solution. Là c'est vraiment trop cruel. Personnellement je ne continuerai pas encore des années à emprunter la SNCF vis à vis de ce problème. Trop inhumain pour l'accompagnant dont la SNCF semble se foutre, et son voyageur !

Je pense qu'un contrôle doit avoir lieu, mais qu'au moins une personne puisse avoir accès au moins jusqu' au quai et la vitre du train. Les diverses idées évoquées méritent d'être examinées je pense, et appliquées selon les situations, mais humainement laissez une personne accompagner ne serai-ce jusqu'à la porte et la vitre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

"Là c'est vraiment trop cruel"

--> Le système peut être génant dans certains cas : d'accord avec vous.
"Cruel" c'est peut être un peu fort comme adjectif même en étant très amoureux de son amie ;)

Il existait avant une autre solution : le ticket de quai (payant je crois) mais pas certain non plus qu'on y trouve que des avantages...

Je suis, par principe, opposé à ces contrôles à quai, qui sont de véritables "flicages" des voyageurs, et qui sont alléatoires (en plus).
S'il s'agit de question de "sécurité", je suis MDR quant à l'éfficacité...
Quelques situations hélas "vécues"...
A Marseille, j'ai du subir un "cordon de contrôleurs" en rang serré à l'entrée du quai, et, présentant l'écran de mon téléphone, le soi-disant contrôleur rameute ses collègues qui se jettent littéralement sur moi pour passer "à la loupe" mon portable (tous les contrôleurs ne savent pas ce que c'est , un e-billet !!!!...) Après le contrôle quelque peu "musclé, l'un d'eux se hasarde à me souhaiter "Bon voyage"... surréaliste..
A Nantes, manifestant mon étonnement, devant l'alignement en enfilade des contrôleurs à chaque porte de TGV, le contrôleur, affichant "30 ans de boîte", me répond (ça ne s'invente pas) "oui, ça fait STALINIEN" !!!!
Si des contrôleurs peuvent se permettre ce genre "d'exaction", c'est bien parce que la SNCF est encore en situation de monopole sur les trajets nationaux; l'arrivée de la concurrence règlera très vite ces comportements inadmisibles.
En attendant, le seul moyen, en tant que voyageur, de réagir concrètement est de boycotter systématiquement les bars dans les TGV.
A quant les contrôles préalables pour l'accès aux toilettes dans les TGV, Monsieur Pépy ?

Mathieu
Mathieu

Je ne suis pas sûr de comprendre le rapport entre le contrôle avant la montée dans le train et le boycott des bars TGV.

Le contrôle à l'embarquement à plutôt pour but de "débarasser" le voyageur et l'équipe de bord de cette formalité, et de permettre au voyageur de passer un voyage "tranquille" et au contrôleur de s'occuper du confort et de la sécurité de ses passagers pendant le trajet.

@ Mathieu
C'est pourtant simple: quant on est pas content d'un acceuil, la réaction naturelle ce n'est pas d'aller faire travailler ceux qui en sont responsables (en l'occurence la SNCF ou ses prestataires) : si vous avez une meilleure idée pour manifester concrètement un désaccord, je suis à votre écoute...
Contrairement à ce que vous dites, les contrôles à quai ne remplacent pas les contrôles dans les trains mais se surajoutent: cela ne décharge en rien les contrôleurs de bord.

Emilie
Emilie

bonjour,

tout à fait d'accord. C'est complètement idiot, ce filtrage n'est pas réalisé dans toutes les gares, des personnes passent de toute façon au travers, dans mon train il y avait des personnes sans billets qui se sont manifestés au contrôleurs et les ont achetés à bord ! Et tôt le matin et à certaines heures, il n'y a pas de filtrage, et pas à tous les trains, c'est aléatoire. Ca ne sert à rien, hormis emmerder le monde. Les au revoir sont bien assez compliqués comme ça sur le quai, je trouve ca également inadmissible d'empêcher un accompagnateur d'accéder jusqu'' au devant du train comme cela à toujours été le cas !
En effet le mot cruel est tout à fait adapté pour certaines personnes dont je fais partis, nous avons pas tous les mêmes vies.
REVOYEZ UN PEU VOS FILTRAGES; perso, je ne pourrai pas subir ce traitement longtemps, y compris bcp de mes proches. On va arriver à des situations complètement idiotes, on va devoir acheter 2 tickets au moins notre accompagnant pourra accéder à la porte du train ! et finir par quitter la sncf...

@Jean Louis
Bonjour je partage votre avis sur le commentaire déplacé sur "ca fait Stalinien" qui n'a pas lieu d'être.

Pour le reste... vous parlez "d'acceuil" mais est ce que c'est un simple accueil où un contrôle fait par des agents assermentés ?

Mathieu
Mathieu

Les contrôles sont effectivement aléatoires car encore en cours d'évaluation. Ils sont également réalisés par d'autres opérateurs ferrés (Eurostar pour des raisons de politique immigratoire, iDTGV, Ouigo, Thalys, Renfe...), autocaristes (Cars Air France, iDBus, Eurolines, Megabus...), aériens (toutes les compagnies), sans que cela ne semble faire un quelconque scandale.

Je ne comprends pas vraiment ce besoin d'accompagner quelqu'un jusqu'à la porte du train, les personnes à mobilité réduite ayant accès à des services type "accès plus" pour les accompagner ainsi que leurs bagages, il ne change pas grand chose de faire ses "adieux" devant le train plutôt qu'à la porte du train.

Jean-Louis, les prestataires de la SNCF ne sont en rien responsables des choix de la SNCF, donc si "boycott" il y a à faire c'est celui de la SNCF, mais il est aussi plus simplement possible d'exprimer son mécontentement au service clients, si un nombre important de voyageurs fait la même chose cette mesure pourrait être réévaluée.

(Re)Bonjour Les initiatives qui vont dans le sens de la luttre contre la fraude sont pour moi toutes bonnes à prendre.
C'est autant d'argent qui peut servir par exemple à faire baisser le prix du billet pour les autres usagers.

Bonsoir,

Dans le même temps que l'on trouve une parade possible à la fraude en filtrant l'accès aux quais, le chef de bord de l'intercité formé sur place invite "les personnes accompagnant les voyageurs à descendre des voitures".

Tant que la règle est imprécise et la rigueur aléatoire, ce ne sera pas clair ni bien accepté dans les cas tels que ceux évoqués ci-dessus.

Les prestations "lourdes" en faveur des personnes handicapées ou à mobilité réduite ne satisfont pas à tous les besoins, souvent plus simples.

Cordialement

Herve
Herve

Je pense que ces contrôles sont nécessaires mais ils sont souvent mal organisés faute de place pour accueillir tous les clients en même temps (bousculades). Il y a parfois tant de contrôleurs et de membres de la Suge que le quai est barré et que les passagers passent au compte goutte.
Moi aussi, j'ai connu l'époque des tickets de quai et je regrette cette facilité.
A une époque plus ancienne, il y avait des porteurs dans les gares et je pense que cela ferait du sens dans un pays où l'on déplore autant de chômeurs (au moins dans les grandes gares).
Par ailleurs, tous les clients ne payant pas le même tarif, je pense que l'on pourrai instaurer deux accès au moins (1ère et 2nde) mais pourquoi pas aussi pour les femmes enceintes et les personnes âgées ?

Demain, le 24 novembre 2015, je dois accompagner mon épouse qui a des problèmes de mobilité au TGV de 10 heures, pas de carte d'invalidité, donc pas d'Accès Plus". Malheureusement avec l'Etat d'urgence" cela ne se passera pas très bien. Je vous donnerai mes impressions après son départ ....

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page