Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Cette question a été résolue

Victime de vol par les autorités de contrôle

Bonjour;

Je suis conscient que, sans la SNCF, les choses seraient beaucoup plus compliquées, et je suis conscient également que le service que vous proposez est compliqué à rendre parfaitement fiable. Mais il y a quelque chose que je ne peux pas supporter, c'est qu'on me VOLE de l'argent par abus de pouvoir. Je m'explique.

1. Vous présentez, dans votre équipe de contrôleurs, des robots à l'intransigeance remarquable.
2. Les informations concernant vos services sont suffisamment répétées pour être entendues et comprises: "Si vous n'êtes pas en règle lors de votre montée en voiture, ou pour tout autre information, veuillez vous adresser aux contrôleurs lors de leur passage dans le train, et ce de votre propre initiative".

Soit. Ce sont des faits, des caractéristiques du service, et je les considère comme tel.

Le premier cas de figure exposé dans l'annonce entre guillemets m'est arrivé. J'étais en retard, les guichets n'étaient pas encore ouverts, et je ne possède pas de carte bleue. Dès lors, je monte dans le train, m'installe, et attend la venue du contrôleur pour pouvoir m'acheter un billet, qui, comme stipulé clairement, est plus cher à bord qu'aux guichets. Soit. Le contrôleur passe enfin, je l'interpelle, lui explique mon intention d'acheter un billet. Il réplique en me demandant de payer le tarif contrôle. Etonné, je lui demande pour quelle raison, et il me répond que c'était à moi d'aller jouer à cache-cache pour le trouver. Ce n'est pas en accord avec ce qui est répété constamment, pourtant. Il m'explique qu'il avait déjà fait son passage avant mon arrivée dans le train, et qu'ensuite c'était aux clients de venir chercher leur pénitence au près du bourreau confortablement assis. Le pire, c'est qu'il ne contrôlait pas les billets lors de son passage, et c'est bien moi qui l'ait interpellé.

C'est du VOL.

Le deuxième cas de figure m'est arrivé. Même situation que précédemment, sauf qu'il y avait deux variables. Je possédais un billet qui n'avait pas l'air composté, et je suis allé faire la course au contrôleur, comme prévenu dans le passé. J'annonce clairement que je n'ai pas de billet, que je veux en acheter un, et je lui demande en parallèle si il pensait que je pouvais utiliser un billet non composté que je venais de retrouver dans ma poche de veste. Soyons clair la dessus, je lui demande ainsi une information.
Il examine mon billet, me demande si je l'ai déjà utilisé dans le passé, je lui répond "je ne pense pas"; il me repose la question de manière insistante avec un fier ton d'enfant ayant bien appris sa leçon; je lui répond que son insistance n'est surement pas sans raison, et que, peut-être et apparemment, mon billet avait déjà servi. Il me montre les marques d'un compostage qui s'est effacé, et m'annonce que j'échappe de peu à l'amende correspondant à la tentative de fraude; prenant un ton de miséricorde, il me déclare que je m'en sors avec le tarif contrôle, parce qu'il était "sous son bon jour". Est-ce réellement à moi de payer les frais d'une encre qui s'est effacée (surement par les frottements de ma veste, je ne vois pas d'autre solution), d'une, et de deux pour une question posée, une demande d'information, un renseignement, le tout sachant pertinemment que j'étais prêt à payer mon billet dans les règles ?

C'est du VOL.

Une information sur le service trop approximative, ou des contrôleurs qui abusent ?

Dans les deux cas, j'ai honte pour vous, j'imagine que ce n'est pas facile d'avoir à subordonner des employés qui ne "travaillent" que pour l'argent, et qui ne se soucient pas d'être logiques et consciencieux.

Je vous adresse néanmoins mes respects, et vous prie de donner réponse à mon incompréhension.

Merci.

Bonjour Mark,

Je peux comprendre votre sentiment. cependant, c'est bien à vous de vous rendre au devant du chef de bord avant de vous installer pour acheter votre titre de transport.

Concernant le deuxième cas. N'étant pas présent lors de cette discussion, vous conviendrez qu'il est difficile de prendre position. Cependant, si vous présentez au contrôleur un titre de transport comportant une zone de compostage grattée ou modifiée, c'est normal qu'il vous en fasse la remarque.

Je vous souhaite une bonne journée.
Bien à vous,

Satisfait de cette réponse ?

Oui (1)

Non (1)

50%

50% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page