Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

c'est de la faute de.... adressez vous à ....

puisque le concept du site de débats n'a jamais décollé, je pose ma question ici; ou plutôt j'ouvre le débat.

dans les commentaires de nombreuses questions on peut découvrir un inventaire à la prévert:

  • c'est de la faute des usagers/clients
  • c'est à cause des feuilles mortes
  • adressez vous à rff
  • adressez vous au stif
  • adressez vous aux régions....

je m'arrête là car la liste est impressionnante et arrivons en au fond des choses. a travers ce genre de commentaire, généralement issu de la plume d'un agent de la sncf (ou assimilé) n'assiste t-on pas à un refus de responsabilité de l'entreprise qui botte en touche dès qu'il y a un grain de sable dans les rouages. au lieu de comprendre et éventuellement remédier au problème, on renvoie le quidam vers le fabricant de la boite de vitesses.
c'est un peu simple non?

pour faire une comparaison on croirait que la sncf est un gamin dans une cour d'école et va essayer de convaincre que ce n'est pas de sa faute, mais celle du pion, du prof, de la porte qui fermait mal et qu'il va se plaindre à ses parents!

ne serait il pas temps de mettre fin à ces gamineries et à prendre le taureau par les cornes?

rord77
rord77

Réponses

Marie
Marie

+1!!!!!!

effectivement la sncf commence toujours par expliquer que ce n 'est pas de sa faute et quand elle est visiblement la seule responsable elle justifie en disant que ce que fait la sncf est vraiment mieux que ce que font les autres!

michael P.
michael P.

bonjour,

si on remplace "c'est de la faute de..." par "c'est de la compétence de..." cela devient plus sérieux.

la séparation des activités, introduite par la loi et/ou les actions managériales, entraîne de fait une répartition des responsabilités.

la sncf n'est plus l'entreprise intégrée qu'elle était il y a encore 20 ans, en charge de l'activité ferroviaire de a à z.

par exemple, pour le ter, la sncf paie des pénalités aux régions en cas de retards de trains, mais on ne peut pas lui reprocher l'organisation des dessertes qui relève de la décision des élus régionaux.

quand on lit dans les échanges que la sncf délègue - ou ne devrait pas déléguer - ses responsabilités aux régions, ça rend songeur ... inverser les rôles ce n'est pas anodin ...

cordialement

EmmanuelP
EmmanuelP

"n'assiste t-on pas à un refus de responsabilité de l'entreprise qui botte en touche ..."

--> bonjour rord, votre question me semble un tout petit peu démagogique et que vous connaissez très bien les réponses !

vous savez qu'en matière de ter c'est la région qui est compétente, vous savez que le réseau appartient maintenant à rff, qui décide. vous connaissez très bien le rôle su stif !!!

maintenant si vous me dites que pour les retards et problèmes d'organisation le responsable est bien l'exploitant ferroviaire : je suis d'accord.

il ne faut pas tout mélanger.

a t-on trop multiplié les acteur ?. on aurait pu laisser plus de responsabilités à la sncf : l'usager saurait à qui s'adresser, et des decisions centralisées sont toujours plus cohérentes.
en allemagne par exemple un organisme comme rff n'existe pas sour la même forme.

rord77
rord77

maintenant que l'agent officieux et l'agent officiel ont répondu (ou plutôt ont botté en touche), reposons nous la question:
quand pépy cessera t-il de pleurnicher que tous les maux de la sncf sont dus à des évènements ou organismes extérieurs et qu'il se mettra enfin au boulot et de gérer son entreprise et ses clients?

au fait emmanuelp, vous étiez invité à tanger?

Pierre Harambillet
Pierre Harambillet

+1
je suis allé au guichet sncf, en gare, j'ai appelé le numero officiel ter, j'ai même contacté le conseil régional... personne n'a les moyens de faire quoique ce soit. les décideurs sont donc in atteignables et mettent entre eux et nous les usagers (on les fait vivre soit dit en passant) une strate de personnes qui n'ont aucun moyen d'agir sur quoique ce soit.
le seul moyen est d'arrêter de payer pour un abonnement qui ne sert plus à rien ou qui ne vaut plus sa valeur eu égard à la dégradation de service.

DANIEL DESCUSSE
DANIEL DESCUSSE

bonjour
effectivement, la sncf est une pauvre victime des méchants usagers, du méchant rff, des méchants conseils régionaux.

heureusement, elle est confortée dans son attitude par les gentils michael p, emmanuelp, et autres stéphane leroy, qui, j'en suis certains, n'admettraient par que leur banque, par exemple les traite avec la même désinvolture que le fais la sncf avec ses usagers

EmmanuelP
EmmanuelP

"au fait emmanuelp, vous étiez invité à tanger?" rord
->non.

"effectivement, la sncf est une pauvre victime des méchants usagers, du méchant rff, des méchants conseils régionaux." daniel
--> encore une fois il me semble qu'il ne s'agit pas de dire que la sncf est parfaite, mais il s'agit surtout de s'adresser aux bons acteurs.

si vous parlez ter et transport en région c'est bien la région qui décide. une fois la concurrence ouverte elle pourra peut être même choisir un autre opérateur que la sncf dans certains cas.

dans ce cas vous vous plaindrez toujours toujours à la sncf ?
soyez logique... tapez à la bonne porte !

"

michael P.
michael P.

bonjour,

qui fait quoi ?

video tirée du site rff

a 0mn40 s : le patron des horaires, c'est ...

cordialement

Stéphane LEROY
Stéphane LEROY

:D

Ce ne sont pas les cheminots ou la SNCF qui tirent les systèmes d'alarmes des RER
Ce ne sont pas les cheminots ou la SNCF qui tag les rames
Ce sont pas les cheminots ou la SNCF qui mettent des feuilles mortes sur les voies.

LA SNCF a sur le RER D pris en charge l'installation du système d'anti-enrayage.
Ce qui limitera ce type de problème.
Maintenant le système d'anti-enrayage est couplé a un dispositif de sablage, les trains ne pouvant embarquer une tonne de sable il est logique que si la sablière se vide certaines rames puissent parfois avoir des soucis.

La régionalisation, dispositif voulu par l'état a démontré ses limites, comme la séparation de RFF de la SNCF, plus il y a d'acteurs dans un millieu plus il y aura de soucis a venir puisque chacun fera son truc de son coté.

L'Europe avait demandé la séparation financière de l'infrastructure et de l'exploitant et non la création d'une tierce entité.

Aujourd'hui on voit bien ce que ça donne, RFF renvoie a la SNCF qui renvoie aux régions qui renvoie a l'état qui renvoie a la SNCF qui renvoie....

Au millieu de tout ça c'est l'usager ou le client qui est le plus perdant c'est indéniable

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page