Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

les horaires 2012, ce que l'on appelle en aérien les slots

bonjour
après la phraséologie aéronautique à bord, voici les horaires adaptés pour "occuper le terrain" de rff et non pour répondre à l'attente du client, pardon ; de l'usager. pas de concurrence pour le moment mais mieux vaut préparer l'avenir proche en occupant les plages horaires afin d'empêcher celle-ci de s'installer. cela s'appelle des slots (en aérien) ou des créneaux horaires. ensuite c'est aux clients de s'adapter. pour le ter c'est la région qui gère et visiblement peu ou pas de concertation avec le programme lgv. conséquence : prise de la voiture pour espérer attraper le tgv le matin quant au retour le soir les horaires n'étant pas encore publiés, nous sommes dans l'expectative totale. une chose est sûre, augmentation du budget transport de 250€/mois (gas oil + parking). bravo et merci

joel chamblet
joel chamblet

Réponses

bonjour,

de toutes façons, c'est sur les sites régionaux que vous aurez des réponses précises :

http://www.ter-sncf.com
http://www.maligne-ter.com/

on ne peut que suivre votre avis : rff a construit les horaires à partir de ses nécessités, et n'a pas pris en compte celles des voyageurs...

cordialement

joel chamblet
joel chamblet

bonjour,
pour être abonné et approchant des 3000 aller/retours st pierre des corps/ région parisienne, je suis confronté au quotidien à tous ces dilemmes.
cependant je constate qu'autrefois les réseaux ferrés étaient bien scindés entre eux et étaient privés . ils s'appelaient le plm le po etc..que fait la sncf aujourd'hui: on crée des régions (réseau nord/réseau grand ouest/ réseau sud ouest, donc on revient à l'initial) puis on sépare 2 activités : l'exploitation du réseau de l'exploitation commerciale. le réseau devient rff (pur montage pour faire payer la concurrence qui viendra rouler sur le réseau) l'exploitation reste sncf. cette dernière reverse à rff "un droit de passage" mais au final il ne s'agit que d'un jeu d'écriture même si les caisses sont scindées, l'ensemble reste à l'identique.
de plus le ter géré par les régions donc une partie de nos impôts passent dedans (en plus du forfait!!) utilise rff et reverse là aussi un droit de passage (rebelotte on paye encore) , la lgv supportée en partie par les régions pour les coûts (re rebelotte on paye encore), que dire du service restauration à bord : absent sur certains axes (tours/paris par ex) mais cela à un coût supporté également par les clients.
le plus drôle dans l'histoire est que la sncf semble copier l'aérien à de nombreux niveaux:
-un train atterrit en gare (il n'y entre plus)
-nous avons un chef de bord ( non plus un contrôleur)
-bizarrement le mécano dans le poste du tgv reste mécano, il n'est pas encore passé commandant de bord et pourtant c'est lui qui supporte toute la responsabilité de la traction de sa rame!!
-ok pour tout cela mais si la sncf souhaite faire de son programme , un cadencement pour entrer en phase industrielle , pourquoi pas mais que ces braves têtes pensantes de l'élaboration de ce dernier viennent se renseigner. cela ne sert à rien d'inventer quelque chose qui existe déjà ailleurs.
l'idée vaut ce qu'elle vaut mais je proposerai si j'en avais la possibilité
-faire des ter des "alimentadors" vers des gares de hub permettant la connexion au réseau lgv avec les horaires adaptés avec les tgv. valables les matins et le soirs.
-assurer dans les gares d'interconnexions comme massy des hub tgv/tgv interconnexion france nord avec le sud; est avec l'ouest , ouest avec le sud est, ouest avec l'est, idem pou les interconnexions avec le réseau railteam europe.
l'existant est là, il ne sert à rien de monter des usines à gaz, le bon sens et la connaissance du réseau et l'implication de ces personnes permettraient de satisfaire les clients, car pour le moment la sncf pense à tout (au du moins tente de le faire, l'avenir le montrera) sauf aux clients et malgrè tout c'est quand même gr^race à nous que ce système fonctionne.
je précise enfin que je ne travaille pas du tout à la sncf , que j'ai 48ans et que je m'amuse comme un fou avec un réseau de 300mètres de long de train miniature avec la réplique de la gare de triage de st pierre et que mon grand père était conducteur de loco vapeur (141r) et que je passais mes jeudis (à l'époque) au dépôt à regarder les trains.. c'était vraiment l'époque du rêve pas de l'industriel barbant d'aujourd'hui.....

bonjour joël,

pour préciser :

sans concertation avec les utilisateurs au quotidien, rff a construit la grille horaires en fonction de ses contraintes :

•les travaux sur les voies

et de son objectif :

•le cadencement qui simplifie la gestion des sillons et libère des disponibilités pour le fret et éventuellement pour les futurs éventuels concurrents de la sncf sur le transport voyageurs.

les régions, pourtant en compétence d'autorités organisatrices pour le ter, la sncf en son nom (tgv) ou opérateur (tet et ter) et les voyageurs/usagers/clients n'ont pas eu grand chose à dire ...

cordialement

bientôt 9 ans d'aller-retours entre la rochelle et blois sur les mêmes créneaux des dimanche et vendredi soirs j'ai vu augmenter les tarifs, les vitesses des tgv, le nombre de correspondances, les temps d'attente en gare mais surtout pas les services aux voyageurs qu'on les appelle usagers ou clients, ils font toujours les frais des réorganisations (horaires des trains, d'ouverture des guichets de vente ou d'accueil...)

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page