Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

transport scolaire

BONJOUR

voila nous sommes dans l obligation de verser la somme de 200 euros au conseil général pour un lycéen mais il faudrait que les trains soient d abord a l heure et qu 'ensuite les horaires train + tram concordent avec l heure des lycées

a ce jour a cause de ce grand désagrément nous sommes en plus obligés d emmener notre fille tous les matins qui va au lycée jacques monod a st jean de braye sinon elle arrive tous les jours 1/4 dheure en retard alors que les cours débutent à 7 h 55 précises

vos horaires de train ne sont pas adaptées avec les autres correspondances pour se rendre à un autre endroit pour etre a l heure

est ce bien normal vu la double dépense 200 euros pour les frais de transport scolaire et l 'essence en plus pour notre budget et nous sommes qu 'en septembre ,

cordialement

m m
m m

Réponses

Oui, j'ai fait le choix d'habiter dans une zone urbaine suffisamment dense et relativement proche de mes lieux d'étude puis de travail, pour justement éviter de tomber dans le casse-tête des zones qui ne sont pas assez denses pour avoir un réseau de transports en commun efficace, et où les gens deviennent quasiment esclaves de leur voiture (et des coûts qui s'y rapportent) alors qu'ils pensaient, en se choisissant un logement hors centre, faire des économies et avoir une "meilleure qualité de vie" (ton exemple montre bien que ça n'est pas le cas au moins pour ton enfant).

Donc, tu as comme solutions (qui sont cumulables entre-elles) :

  • Ecrire aux autorités organisatrices des transports dans ta région (eh non ce n'est pas la SNCF qui définit les horaires et les fréquences) afin d'essayer de faire entendre ta voix,
  • Changer de moyen de transport, ou en cumuler d'autres : la voiture ne semble pas te convenir, mais il y a aussi la marche, le vélo, etc.
  • Déménager ailleurs, dans un lieu plus proche ou mieux desservi par les transports en commun,
  • Utiliser l'offre d'internat du lycée,
  • Demander au lycée de faire démarrer les cours plus tard,
  • (là comme ça c'est tout ce que je vois, mais il y en a peut-être d'autres).

Le service TER de la SNCF est financé par la région, ce financement est tributaire du respect d'engagements de qualité de service et peut se voir fortement diminué en cas de service non-rendu. J'ai du mal à voir comment le fait d'être emprunteur (?) permet à la SNCF de se faire de l'argent sur ton dos...

Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions, mais rien ne vient en claquant des doigts.

Je n'ai pas une paye de ministre (loin s'en faut), et du coup je compose entre problèmes et solutions. Par exemple, je n'ai pas de voiture (6000€ économisés chaque année si j'en crois l'Automobile Club Association). Certes ça oblige parfois à rallonger un peu le temps de trajet (problème), mais ça me permet de faire ce que je veux (ou presque) pendant ce trajet (solution pour gagner du temps), et me fait économiser une sacrée somme (solution pour gagner de l'argent), sans compter que bien souvent je me déplace plus vite que les voitures (solution pour encore gagner du temps).

Mais bon, si tu as juste décidé de te plaindre que les horaires n'étaient pas adaptés à l'usage de ton enfant et que les trains étaient parfois en retard, sans essayer d'agir concrêtement... pas sûr que ça change.

Je suis loin d'avoir la prétention d'égaler l'Abbé Pierre... Mais oui, je suis également investi dans la vie associative (mais sur un temps qui reste relativement limité). Je suis loin également d'avoir la prétention d'avoir réponse à tout, mais je fais partie de ceux qui pensent que si l'on ne fait rien, la réponse ne viendra pas toute seule.

Ce n'est pas de la chance que d'habiter en zone urbaine, je l'ai dit c'est un choix, car j'estimais qu'il était la solution à un nombre important de problèmes pouvant se poser.
Université à 10 km du lieu de résidence, eh bien j'ai déménagé pour réduire le temps de trajet, celui-ci étant parfois assez long.
Lieu de travail à 5 km, mais bientôt à 15 km : peut-être déménagerai-je là encore si le trajet est trop contraignant. J'ai des clients à 50 km de mon lieu de travail, les transports en commun me permettent de mettre moins de temps pour m'y rendre que mes collègues qui s'y rendent en voiture.

Le jour où j'aurai besoin d'une voiture ? Eh bien ce jour-là ah... je choisirai de ne pas en avoir besoin, tout simplement, en faisant le choix de ne pas m'installer au milieu de nulle part. Le pavillon en banlieue en zone pavillonnaire dortoir, très peu pour moi.

m m
m m

je n aurai qu une dernière chose à dire chacun vit en fonction de ses moyens et budgets et dans la vie il y a aussi d autres problèmes que les transports ( la maladie aussi)

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page