Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

a-r de nuit Les Aubrais - Toulouse

1- lors d'un aller-retour en couchette 1ère classe, je n'ai vu ni à l'aller ni au retour de controleur ou d'accompagnateur: est-ce normal ?
2- j'avais crû comprendre/lire que notamment au retour je serais individuellement réveillé par un accompagnateur: à nouveau rien de tel...: est-ce normal ?
et que se serait-il passé si endormi, je m'étais retrouvé aller jusque Paris ?
merci

Roland DEVULDERE
Roland DEVULDERE

Réponses

Catherine
Catherine
Equipe

Bonjour Roland,

Je vous remercie pour votre message et vous prie d'accepter nos excuses

Dans un 1er temps, je vous confirme : aucun train ne circule sans contrôleur car en plus de leur mission de contrôle, ils ont à assurer la sécurité à bord des trains

Pouvez-vous SVP me préciser la date de votre voyage afin que je puisse me renseigner ?

Je vous remercie.

A bientôt

Roland DEVULDERE
Roland DEVULDERE

aller les aubrais - toulouse: nuit du 21 au 22 mars
retour saverdun - les aubrais: nuit du 22 au 23 mars
mais je ne vois pas ce que cette information manquante, qui vous empêchait visiblement de réponde, change ! quant à la 2nde partie de ma question, la plus importante, j'insiste: QUE SE SERAIT-IL PASSE SI ENDORMI JE M'ETAIS RETROUVE ALLER JUSQUE PARIS ? vos excuses sont très très insuffisantes à mon sens: n'ayant pas vu de contrôleur, et m'étant réveillé vers 4h50, je n'ai pas osé essayer de redormir ensuite: bien m'en a pris d'ailleurs, personne n'est venu me réveiller contrairement à ce que j'avais crû comprendre qu'incluait comme serice ma couchette en 1ère classe (mais pour ce... "détail", j'ai dû rêver...!); mais si j'étais allé jusque Paris, je ne doute pas que j'aurais au moins dû payer mon retour aux Aubrais, et peut-être une amende pour avoir voyagé sans billet des Aubrais à Paris; quant à vos... "excuses", qu'on entend aussi à tout bout de champ pour les retards..., cela ne peut certainement ni me suffire, ni me rassurer: la SNCF, elle, n'excuse JAMAIS, quand un voyageur a un problème; je suis et reste écœuré par la désinvolture et le mépris manifesté envers les voyageurs, de la part d'une entreprise qui manque de plus en plus chroniquement à toutes ses obligations...; je voyage, hélas-hélas-hélas, souvent en train, c'est pour moi un stress de plus en plus important et je pourrais presque à chaque fois remplir les colonnes de cette fonctionnalité; le dernier record, un dimanche matin, aux Aubrais, avant l'ouverture des guichets, il n'y avait plus qu'un automate de délivrance des billets qui fonctionnait...: le soir à 23h, même situation...: heureusement le matin, j'étais arrivé 40 minutes avant l'heure de départ de mon train, et j'ai obtenu, par ce seul automate, mon billet 6 à 7 minutes avant le départ de mon train; je crois que sinon, j'aurais renoncé à mon voyage, une visite à ma fille aînée malade, devant ce que ça risquait de me coûter, les contrôleurs n'étant pas fait pour délivrer les billets dnas le train, mais pour contrôler, contrôler strictement, les voyageurrs (les "usagers"...!!! ), présumés d'ailleurs fraudeurs comme le disent les nombreux auto-collants apposés un peu partout sur les intercités Paris-Orléans-Tours...!: difficiles de ne pas se sentir visé par le texte très culpabilisant que l'on peut lire sur ces auto-collants !

Catherine
Catherine
Equipe

Bonjour Roland,
Je vous remercie pour vos informations qui vont permettre de savoir quels étaient les contrôleurs et accompagnateurs à bord de ces trains. Raison pour laquelle je ne peux pas vous répondre.
J'ai bien l'intention de faire remonter vos remarques afin que ceci ne se reproduise plus.

J'entends bien votre colère, votre stress ainsi que les autres voyageurs qui s'expriment sur ce site. Mes excuses ne sont sans doute pas suffisantes ou satisfaisantes pour vous mais je fais de mon mieux pour renseigner au maximum et le plus rapidement possible.
Si je peux à mon niveau, vous apporter mon aide et si je peux régler des problèmes alors j'aurai au moins cette satisfaction.
D'ors et déjà, je vous invite à faire une réclamation http://aide.voyages-sncf.com/rechercher?keys=reclamations...

Je reviens vers vous dès que possible et vous remercie pour votre compréhension

Cordialement,

Roland DEVULDERE
Roland DEVULDERE

je vous remercie de cette nouvelle réponse...
je souhaite préciser un point: je n'ai évidemment (et c'est d'une telle évidence pour moi !) rien à vous reprocher, personnellement, bien sûr que non; d'autant que je vous connais pas ! mais c'est toute la façon dont le système mis en place par la SNCF vise à nous laminer: par ex, un train est en retard: "la SNCF vous prie de l'excuser pour ce retard" - ça ne souffre aucune discussion, c'est acquis-automatique, le fait que le voyageur excuse la SNCF? même si cela pose ensuite de gros problèmes à ce même voyageur; mais..., le voyageur arrive en retard, rate son train ! "ah, désolé chez voyageur, votre billet n'est ni remboursable, ni échangeablela SNCF ne peut retenir aucune excuse en votre faveur !"... voilà le genre de constat qui fait que la relation SNCF - voyageur est par trop déséquilibrée...; autre exemple: à St Pierre des Corps, un TGV que je prends en correspondance pour Nantes affiche un retard (rien que) de 2h30...: je vais me renseigner au petit bureau sur le quai: déjà, accueil carrément discourtois, agent SNCF excédé et exécrable, mais passons: après plusieurs claques, plutôt violentes, sur l'écran de son terminal, voci, textiuellement, toute l'information que je pourrais obtenir: "désolé, Mr, avec cette informaique de m**** achetée chez Emmaüs, je ne peux vous renseigner !"; et quand je serai enfin monté dans TGV arrivé avec 4h de retard, et que je trouverai les controleurs du train enfermés dans un compartiment et en train de jouer aux cartes, je serai juste, en tout et pour tout, menacé d'une amende pour me trouver en 1ère cl. avec un billet de 2nde! mais de renseigenements sur ma correspondance à Nantes, aucun !!!
Je note par ailleurs que malgré tout ma question de principe, qui n'a pas besoin je pense de la connaissance de l'identité des contrôleurs pour recevoir une réponse, reste malgré tout sans le moindre début d'un avorton de réponse: ma question est si difficile, si embarrassante ? mais rassurez vous, je n'aurais pas été en situation de prouver que l'on ne m'avait pas réveillé: très difficile de vraiment prouver que quelque chose n'a pas été fait; et sans preuve, la condamnatrion est automatique, j'aurais payé, sans le moindre doute !; pour mémoire, je vous demandais: "que se serait-il passé si, ne me réveillant pas pour descendre aux Aubrais (car comptant, je le reconnais, à mes torts entiers, sur un réveil par le contrôleur), je m'étais retrouvé à Paris, fatalement, autant qu'involontairement alors en situation totalement irrégfulière ? (heureusement, je me suis réveillé, même si j'y ai perdu quelques heures de sommeil pourtant cher payées, et j'ai échappé aux amendes infligées aux voyageurs en situation irrégulière et à la perte de temps que cela aurait par ailleurs induit): d'ailleurs, au fond, j'y songe, je réalise, "tout est bien qui finit bien", non ? mais pourquoi donc suis-je ici.. même pas vraiment à réclamer mais à m'informer ? mais enfin, de quel droit, je vous l'demande, ma brav'dame, en suis-je là à faire perdre son temps à la SBNCF, qui a bien sûr mieux, beaucoup mieux à faire ! je me rends compte, oui, oui, c'est vrai, s'il fallait en plus que la SNCF se soucie des voyageurs, mais où irait-on ? A bon entendeur(se), salut...

Roland DEVULDERE
Roland DEVULDERE

le 18 avril 2012: "je reviens vers vous dès que possible..."

mais il ne faut pas rêver: depuis, rien, strictement rien, sauf de grands désordres, des grèves à répétition, et un déraillement très meurtrier ! "Merci, la SNCF" !

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page