Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

Train de nuit Paris-Rodez en octobre-novembre 2017

Bonjour,

Je souhaite réserver un aller-retour en train de nuit entre Paris et Viviez du vendredi 27 octobre au mercredi 1er novembre. J'ai une carte Week-end qui me permet de bénéficier d'un tarif intéressant à l'aller mais je ne peux conclure ma réservation car le train de nuit au retour n'est toujours pas en vente. Je crains de devoir attendre trop longtemps l'ouverture de ce dernier train et perdre ainsi l'avantage tarifaire de l'aller.

Comment se fait-il qu'à seulement un mois et demi de l'échéance, le sillon de ce train ne soit toujours pas attribué ? J'ai le désagréable sentiment de me faire arnaquer. La définition et l'attribution des sillons se font toujours avec plusieurs mois d'avance. Les travaux qui ont amené dans un premier temps à vouloir supprimer le bitranche nocturne Paris-Toulouse/Rodez pour finalement le rétablir à un horaire et un itinéraire modifiés, ne sont pas non plus tombés du ciel. Il a bien fallu les programmer et l'on peut supposer que s'il y avait eu dès le départ le souci de toujours rendre service au public, ces deux trains de nuit auraient bénéficié de sillons construits depuis belle lurette ! Et de préférence via Coutras et Brive afin de ne séparer les tranches qu'à Brive et ainsi continuer de desservir Souillac, Gourdon, Cahors et Caussade (et pas seulement Montauban) pour ce qui concerne le train vers Toulouse...

Si ma question pourrait se limiter à connaitre la date d'ouverture à la réservation du train qui m'intéresse, mon intervention consiste surtout à exprimer ma déception face à une entreprise incapable de satisfaire une clientèle même fidèle et acquise au chemin de fer. Je ne me berce pas d'illusions en pensant que mon message fera accélérer les choses (je sais très bien qu'aujourd'hui, c'est le client qui est au service de la SNCF et non l'inverse). Je regrette seulement que l'apparente incompétence de cette société pour créer un véritable réseau ferré attractif ne soit en réalité que l'expression d'une volonté délibérée de saboter le chemin de fer en France.

Jean-Baptiste Martin
Jean-Baptiste Martin

Aucune réponse

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page