Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

attitude agents sncf

Je souhaiterai faire part de mon mécontentement. Le mercredi 5 juillet après midi j'ai accompagné ma fille, mineure, à la gare d'Avignon, où elle devait prendre le train pour se rendre à Argelès sur mer. Avant d'accéder aux quais , notre billet a été contrôlé par une dame de la SNCF. Deux autres personnes de la SNCF l'accompagnaient. J'ai ensuite laissé ma fille dans le train et me suis engagée vers la sortie de la gare, en empruntant une voie différente de l'aller. Au moment où j'allais quitter le quai, j'ai été interpellée, sans forme de politesse, par un employé de la sncf qui m'a demandé mon billet. Je lui ai répondu que je venais d'accompagner ma fille, et que je n'avais pas de billet. Il m'a répondu que je n'avais pas à être sur le quai. Je lui ai dit que l'on m'avait laissée passer sans problème à l'aller. Dans ce cas, me dit il, repassez par l'accès de l'aller. Etant à la sortie, j'ai dit que c'était ridicule. A ce moment là, une autre personne m'a menacé de 80 € d'amende (comme si j'étais coupable), toujours sans explication et sèchement. J'ai rebroussé chemin, remonté le quai, repris l'escalator, remonter le couloir souterrain et me suis retrouvée devant trois nouvelles personnes de la sncf qui , toujours sans forme de politesse, m'ont demandé mon billet. Nouvelle réponse : je viens d'accompagner ma fille et ne dispose pas de billet. J'ajoute que je suis passée par l'allée voisine à l'aller. Vérification auprès de sa collègue, qui confirme (ouf !). J'ai pu passer. Aucune politesse (ni bonjour, ni au revoir, ...) et aucune explication. Le soldat en faction après le contrôle sncf m'a sourit...Je ne sais toujours pas de quel type de contrôle il s'agissait : billet de quai ? vigipirate ? Quelle que soit la cause, j'ai été très désagréablement surprise par l'attitude grossière des agents de la sncf (à l'exception de la personne qui a contrôlé le billet au départ). S'il s'agissait d'un plan vigipirate, je ne vois pas où est l'intérêt d'un contrôle de billet sans aucun contrôle de sac et bagage. S'il s'agissait d'un contrôle de billet de quai : il suffisait de prévenir dès l'entrée. Cela fait 40 ans que je prends le train, c'est la première fois que je prends la peine de me plaindre. J'ai trouvé, je le répète , l'attitude des personnes de la SNCF arrogante. Pour des agents de la fonction publique, payés par les impôts et achats de leurs clients, je trouve cela d'autant plus regrettable et déplacé. Je me permets aussi de m'interroger sur la présence à chaque fois de trois personnes, dont une était active. Sachant que des soldats étaient également présents. Ces attitudes contribuent à la tension qui peut exister aujourd'hui dans notre société, par ailleurs plutôt privilégiée. Je vous prie agréer mes sincères salutations. Flo S.

Flo S
Flo S

Aucune réponse

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page