Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Cette question a été résolue

Réclamation sans réponse. Faut-il payer quand même ?

Bonjour,
j'ai fait une réclamation n° 16H00108 le 04/08/16. Je n'ai pas de réponse. Si la date d'échéance de l'amende est atteinte sans réponse, mon amende sera-t-elle majorée ?
Cordialement

pierre braun
pierre braun

Seul le service concerné peut vous répondre sur la suite donnée à votre dossier. Les coordonnées sont celles que vous avez utilisées pour votre réclamation, parmi les trois secteurs :

http://aide.voyages-sncf.com/fr/reclamation-suite-a-une-c...

Cordialement

Satisfait de cette réponse ?

Oui (0)

Non (2)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

pierre braun
pierre braun

Bonjour,
ma question était peut-on attendre la réponse de la réclamation sans avoir de majoration ?
De plus vous ne me donnez ni téléphone, ni adresse.

Cordialement

Luc Gasperi
Luc Gasperi

bjr
voici ce qui n'est arrivé, quelque peut édifiant quant au suivi des dossiers de l'administration sncf, des clients

Lors d’un voyage effectué le 29 octobre 2015 entre PARIS et TROYES par le dernier train n°011941 en instance de départ, je signalais au contrôleur, que revenant d’un déplacement professionnel plus long que prévu, je n’avais pas eu le temps de renouveler ma carte week end, alors que le billet à ma disposition en tenait compte, et que je n’avais pas le temps matériel d’en prendre un nouveau plein tarif, sous peine de devoir dormir à Paris, les guichets étant fermés.

Dans le cadre de son contrôle, celui-ci m’a donc rédigé un procès-verbal d’un montant de 63.90 euros ( le trajet coûtait 14 euros) , que je n’ai malheureusement pas pu régler sur le champ, le terminal de celui-ci ne fonctionnant pas pour la carte American Express.
Toutefois celui-ci m’indiqua que lors du règlement à effectuer, je pouvais demander la remise de l’indemnité forfaitaire, étant dans un cas où il ne pouvait me réduire le billet à un prix classique plein tarif.

Lorsque je me suis rendu au guichet à TROYES afin de renouveler ma carte week end et payer l’amende, il m’a été conseillé avant de le faire, d’appeler le service des contraventions à Béziers, ce que je fis, afin d’obtenir cette remise forfaitaire voire m^me une annulation de l’amende.
La personne contactée n’ayant pas encore le dossier me demanda d’envoyer les éléments à son service par courrier postal, ce qui fut fait le 2 décembre 2015 dans le cadre d’une demande de remise gracieuse.

Or quel ne fut pas ma surprise de recevoir le 3 juin 2016, un avis daté du 26 mai 2016 du TRIBUNAL DE POLICE de TROYES, m’infligeant une amende de 375 euros ramené à 300 euros, quelle élégance ! alors que je pensais l’affaire classée, n’ayant jamais eu aucun retour de ce fameux service des contraventions, étant particulièrement de bonne foi comme le prouve les documents que je leur ai joints.

C’est pourquoi, compte tenu que j’avais bien payé mon billet de train, que je suis particulièrement de bonne foi et que j’ ai à ce jour, du supporter bon nombre de retards et autres dysfonctionnements de la ligne PARIS TROYES OU TROYES PARIS, en question depuis 2 ans, ayant demandé et obtenu bon nombre de dédommagements, j’ai demandé au médiateur de me faire dispenser du paiement de l’amende qui m’a été infligée, envoyé une LAR à M G PAPY, et à l’officier du parquet du tribunal de police.

résultat :
– le médiateur, me fait une belle lettre en me disant qu’il est trop tard pour qu’il intervienne puisque je n’ai pas payé l’amende dans les délais impartis, en passant sous silence l’inconséquence de ses services(non réponse), et le fait que c’est à nous utilisateur d’en supporter le coût,
– pas de réponse du pdg de la sncf, M Pepy au regard de l’expostion des faits, ( bien pour le suivi de ses clients mécontents)
– pas de réponse du parquet mais un avis d’opposition administrative en cours

depuis je ne prends plus le train, prends ouigo ou blablacar
mais que peut on faire sur ce type d’outrepassement des droits?
une action judiciaire et collective est elle envisageable pour toutes les personnes qui se trouvent être dans le m^me cas?

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page