Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Question en attente de réponse

Agression verbale dans le train le 07/01/2016

J’ai le regret de vous informer que j’ai été victime d’une violente agression verbale dans le train intercités N°3355 Voiture 016 place 014, le 07/01/2016 à 19:50 h.

Mon voisin de fauteuil au départ de Paris utilisait son téléphone en faisant beaucoup de bruit. Les voyageurs autour en étaient incommodés comme moi. Je lui ai demandé de bien vouloir utiliser la plateforme prévue à cet effet. A commencé alors une débauche d’insultes d'une violence verbale inimaginable. Pendant un quart d'heure il s'en est pris à moi parce que je le gênais : "Je suis arrivé le premier et je fais ce que je veux" et autres phrases à l'emporte-pièces assénées avec une violence insoutenable pour tout le monde. Toutes ces phrases étaient émaillées de références au Coran. Un couple de jeunes musulmans a essayé d'intervenir sans succès pour calmer le jeune homme agresseur, et cela à plusieurs reprises. Il n'y avait pas moyen de le raisonner. Un autre voisin musulman a également essayé de le faire taire "Le monsieur est plus vieux que toi, tu lui dois le respect" réponse "Je m'en bats les couilles" et ainsi de suite et ainsi de suite... A plusieurs reprises il a promis de me tuer.

Parmi les différentes conversation qu’il a eues au téléphone sur le tronçon Paris Mantes-la-Jolie il s’est vanté de voyager sans billet. Il semblerait que sur cette partie du trajet il n’y ait habituellement pas de contrôle. A Mantes-la-Jolie mon agresseur et les témoins cités sont descendus. Nous n’avons vu aucun contrôleur durant tout le trajet. A Caen de très loin j’ai bien vu une casquette de la SNCF, mais impossible d’atteindre l’employer. Je n'ai pas pu récupérer d'informations permettant d'identifier cet agresseur. Je n'ai pas fait de photo. Je ne peux pas porter plainte d'une façon constructive (la police m’a signifié que cela serait certainement sans suites).

Je vous fais ce courrier pour que puissiez réfléchir à une procédure permettant d’éviter ce genre de comportement sans arrêter le train. Le jour où cet abruti récupère une arme il fait une tuerie.

Acceptez mes salutations

Réponses

michael P.
michael P.

Bonjour,

La SNCF a mis en place un n° d'urgence national à utiliser dans de telles circonstances : le 3117, ainsi qu'une adresse SMS au 31177.

Cordialement

thor
thor

Cher mr MICHEL P. aux 334421 pts ,
ce n'est pas ce qu'ion demande , on veut que les soi disant agents de la SNCF fassent leur boulot .
Mais on ne peut boire son café ou se planquer dans son local et faire respecter la loi .

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page